lundi 4 mars 2024

Rugby : depuis la Coupe du Monde, on se les arrache !

À lire

Chaque Coupe du monde permet de découvrir ou de redécouvrir des joueurs. Celle de 2023 en France n’a pas dérogé à la règle. Ces joueurs vous ont fait vibrer pendant le Mondial et sont depuis très courtisés…

Mateo Carreras – Argentine

Bayonne a réalisé un superbe coup en s’attachant pour deux ans les services de l’ailier Mateo Carreras (24 ans), la nouvelle star argentine. Impressionnant tout au long de la Coupe du monde avec ses crochets dévastateurs et sa pointe de vitesse, il remplacera avantageusement au Pays Basque Rémy Baget qui part à Castres. Joueur élégant, il a évolué aux Jaguares avant de signer en Europe, à Newcastle, en décembre 2020. Il était très courtisé, mais Bayonne a été le plus convaincant.

À LIRE AUSSI : votre actu internationale du rugby dans vos mags

Blair Kinghorn – Ecosse

Les arrières polyvalents de son niveau ne sont pas légion. L’international écossais, qui fêtera ses 26 ans le 18 janvier, peut évoluer en 15, en 10 ou à l’aile. Après le Mondial, il était destiné à rester en France et à quitter Edimbourg son unique club. Annoncé avec insistance à Toulon, il a finalement opté pour le Stade Toulousain qui cherchait un remplaçant à Melvyn Jaminet parti à… Toulon. Il est l’une des futures stars de la sélection écossaise et son passage à Toulouse qui l’a recruté jusqu’en 2026 va lui donner encore plus confiance.

Jean Kleyn – Afrique du Sud

Le 2ème ligne sud-africain Jean Kleyn (30 ans) a été annoncé du côté du LOU. Révélé dans son pays, aux Stormers, il a pris ensuite la direction de l’Irlande. Au Munster, il a aligné les grosses performances et quand on connait la qualité du pack du Munster il faut être costaud pour s’y imposer. Au bout de trois ans, il devient éligible pour la sélection et devient international… irlandais. Il est dans le groupe pour le Mondial 2019, mais ne s’impose pas vraiment vue la concurrence. En 2023, le sélectionneur sud-africain le contacte, il est intéressé et disputera sa deuxième Coupe du monde avec deux pays différents ! A la surprise générale, il est aligné en finale, devient champion du monde et refuse l’offre du LOU. Il a prolongé au Munster de deux saisons.

Manie Libbok – Afrique du Sud

On pourrait voir Manie Libbok (26 ans) sur les terrains du Top 14. L’ouvreur pourrait rejoindre son capitaine Siya Kolisi en 2024. Il est dans le viseur du Racing 92. Titulaire sur le début de la compétition, le demi d’ouverture des Boks a été étincelant en attaque. Il est un excellent organisateur du jeu. Il lui manque l’efficacité au pied, c’est pour cela que le sélectionneur l’a remplacé par Handré Pollard sur la fin du Mondial dans les matches très serrés où la réussite au pied était primordiale.

Louis Rees-Zammit – Pays de Galles

Louis Rees-Zammit est en fin de contrat en fin de saison. La fusée galloise auteur d’une excellente Coupe du monde pourrait fouler les pelouses du Top 14. Deux clubs sont intéressés : Montpellier et l’UBB. Avec Penaud sur une aile et Rees-Zammit sur l’autre, les Bordelais auraient une ligne d’attaque sacrément impressionnante. Formé à Cardiff, il évolue aujourd’hui à Gloucester, mais il pourrait être intéressé par une expérience en France. A 22 ans, il est déjà l’un des meilleurs ailiers du monde.

Mark Telea – Nouvelle-Zélande

L’ailier Mark Telea a été très en vue face à la France lors du match d’ouverture, c’est lui qui a inscrit le premier essai de la compétition. Il a marqué un doublé. Il possède des appuis puissants et fait souvent la différence grâce à ses raffuts. A 27 ans, c’est un jeune international depuis 2022. Sanctionné pour raisons disciplinaires face à l’Irlande en quarts, il a été l’une des figures de ce Mondial et a été élu révélation de l’année.

Raffaele Storti – Portugal

Le Stade Français ne lui faisait pas confiance mais, avec son excellente Coupe du monde, le club de la capitale où il est arrivé en 2021 veut le récupérer. L’ailier portugais de 23 ans évolue en Pro D2 à Béziers (il est prêté par le Stade Français), il avait montré de belles prédispositions avant le Mondial, mais cette compétition l’a réellement mis sur le devant de la scène notamment grâce à son doublé qui a permis de décrocher le nul face à la Géorgie (18-18). Après le Mondial, il n’a pas perdu son niveau, il s’est immédiatement montré excellent avec Béziers. Le Stade Français l’aurait convaincu de signer son premier contrat pro à Paris.

Jasper Wiese – Afrique du Sud

Le Stade Français aimerait faire un gros coup pour renforcer son pack. Les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Jasper Wiese (28 ans). Le puissant 3ème ligne des Springboks pourrait arriver dans la capitale la saison prochaine. Excellent au sein du pack de Leicester qu’il a rejoint en provenance des Cheetahs, c’est un joueur explosif, qui marque des essais.

Il apporterait la puissance qui manque parfois au pack du Stade Français. Le frère de Cobus Wiese est très apprécié du staff francilien et s’il signe il livrera des affrontements épiques lors des derbys avec son capitaine Siya Kolisi. Il est en contacts avancés avec les Parisiens, mais il pourrait aussi prolonger avec Leicester qui souhaite le garder.

À LIRE AUSSI : les jeunes espoirs du rugby français à la coupe du Monde 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi