jeudi 18 juillet 2024

Rugby : Jean-Pierre Romeu, la plus belle moustache de France

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Dans les années 70, Jean-Pierre Romeu s’impose comme l’un des meilleurs joueurs du championnat de France. Avec sa moustache inimitable, le demi d’ouverture aura marqué toute une époque.

À Clermont-Ferrand, il est l’une des grandes figures de l’Association Sportive Montferrandaise avant même qu’elle ne devienne, en 2004, l’ASM Clermont Auvergne. Jean-Pierre Romeu a marqué les esprits et des générations entières sous le maillot des Jaunards, au point d’être encore dans le trio des légendes du club et malgré des générations ayant remporté le titre de champion de France.

À LIRE AUSSI : votre mag spécial Coupe du Monde de rugby 2023

Formé à l’US Carmaux entre 1967 et 1968, le Catalan est rapidement repéré par l’ASM qui le recrute en 1968. A cette époque, Clermont connaît une longue période difficile et n’a pas su retrouver la recette du succès. Mais la venue de Jean-Pierre Romeu va permettre aux Montferrandais de reprendre des couleurs et surtout de redevenir une équipe crainte par leurs adversaires.

C’est à cette époque que le stade Marcel-Michelin va gagner ses lettres de noblesse et de grandes ambiances du championnat de France grâce notamment à une formation menée par ce demi d’ouverture ambitieux qui mène à la baguette un pack qui obtiendra le surnom du Monstre à 16 pattes.

Jean-Pierre Romeu avait une sacrée moustache qui faisait le bonheur de Marcel Michelin

Pour autant, Romeu ne réussira jamais à soulever le Bouclier de Brennus avec Montferrand. En 1978, il est défait 31-9 par l’AS Béziers. Son seul trophée en club étant le Challenge Yves du Manoir remporté en 1976, 40-12, à Colombes, face au SC Graulhet avec un Romeu décisif au pied.

Mais c’est bel et bien en équipe de France que Jean-Pierre Romeu va devenir le Gaulois grâce à sa moustache. Entre 1972 et 1977, il fait le bonheur des Bleus en devenant l’un des meilleurs marqueurs de l’équipe de France. Le Tournoi des Cinq Nations 1977 reste son chef d’œuvre en Bleus. Avec Jacques Fouroux, ils forment une paire impressionnante et se dépassent pour aller décrocher le Grand Chelem, le deuxième de l’histoire des Bleus.

Romeu y est omniprésent en marquant des points face au Pays de Galles, l’Ecosse puis l’Irlande, à Dublin. Une grande récompense pour le meilleur joueur du championnat de France 1974 et une consécration pour une grande carrière sous le maillot tricolore.

Vainqueur aussi du Tournoi des Cinq Nations 1973 avec toutes les nations à égalité Romeu savoure pleinement le succès de 1977 avant de terminer sa carrière à Clermont après 13 ans de bons et loyaux services. Fondateur des Barbarians, il y est encore étroitement lié, tout comme à l’ASM où il n’est pas rare de le voir retourner à Michelin. Pour que les Jaunards profitent encore de la potion magique du Gaulois !

Le chiffre : 12

Le nombre de points inscrits par Jean-Pierre Romeu à l’occasion du nul entre la France et l’Angleterre (1212), au Parc des Princes, lors du Tournoi des 5 Nations 1974. Romeu aura sur ce match réussi l’exploit de marquer un essai tout en passant une transformation, une pénalité et un drop !

Le saviez-vous ?

Natif de Thuir dans les Pyrénées-Orientales, Jean-Pierre Romeu aurait dû aller travailler dans les mines de houille présentes dans sa région natale. Il y est d’ailleurs allé entre 17 et 18 ans, descendant jusqu’à 280 mètres de profondeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi