samedi 20 juillet 2024

Ryan Cherki est-il vraiment un crack ?

À lire

Titulaire depuis le début de l’année, le milieu offensif Ryan Cherki agace autant qu’il impressionne. Avec les Bleuets, il a alterné le très bon et le moyens, mais on retient le très bon… Avec finalement cette question : l’Olympique Lyonnais doit-il lui donner les clefs du jeu la saison prochaine ?

Oui, Rayan Cherki a un talent fou !

A part Neymar, qui d’autre en Ligue 1 aurait été capable de signer la double roulette à la Zizou en pleine surface de réparation qu’il a réussie lors de la 36ème journée contre Monaco (3-1) juste avant le but de Caqueret ? Le public vient au stade pour ce genre de joueurs. On veut toujours le voir au Groupama Stadium.

Il a un contrat longue durée

Prolongé au début de la saison dernière par Jean-Michel Aulas, le joueur est désormais lié avec l’OL jusqu’en 2025, et non pas 2024 comme initialement prévu. La clause optionnelle d’une année supplémentaire a été automatiquement levée. Cela laisse du coup à l’OL le temps de voir venir avant de songer le transférer. Dans une déclaration en fin de saison, le joueur ne semble pas pressé de tourner la page :

« C’est passé très vite, j’ai déjà parcouru un bon petit chemin dans mon club formateur. J’espère être encore là pour pouvoir continuer. » Mais quelques jours plus tard, il avait été énigmatique : « Dans le football, la vérité du jour n’est pas forcément celle de demain ».

Le feeling avec Blanc est bon

Bien que le coach de l’OL soit souvent dur avec lui, en privé comme en public, Cherki adore travailler sous ses ordres : « Laurent Blanc est très dur avec moi, il est exigeant, mais c’est pour mon bien. On a une relation que je n’ai jamais eue avec d’autres coachs, et c’est ce qui m’apporte le plus de bonheur et d’envie de tout donner à l’équipe. »

Cherki aime profondément lyon

Né à Lyon, celui qui fêtera ses 20 ans pendant l’été est profondément attaché à sa ville et à son club formateur. S’il ne fera évidemment pas l’intégralité de sa carrière entre Rhône et Saône, on parie volontiers qu’il n’a pas envie de déjà quitter sa maison. On l’a d’ailleurs vu embrasser l’écusson de l’OL après son but contre Monaco (3-1) en fin de championnat.

Ses partenaires le soutiennent

Même s’il les agace parfois par des dribbles inutiles, Rayan Cherki est apprécié de ses coéquipiers. Ils savent qu’il est capable de faire basculer un match : « Il a des qualités de dribble extraordinaires, s’enthousiasme Maxence Caqueret. Il peut déclencher à n’importe quel moment une action de folie. On peut s’appuyer sur lui avec plaisir. »

NON, ce n’est pas encore un vrai crack !

L’OL a besoin d’argent

Le club va probablement devoir réussir une ou deux ventes d’envergure pendant ce Mercato. Qui d’autre que Cherki peut permettre à l’OL d’engranger plusieurs dizaines de millions d’euros ? On le dit proche du clan Mbappé. Celui-ci pourrait convaincre le Paris Saint-Germain de renflouer considérablement les caisses de l’OL. Sa valeur marchande est estimée par le site de référence Transfermarkt à 27 millions d’euros. Mais on imagine que l’OL en voudra bien plus.

Cherki n’est pas assez efficace

Rayan Cherki est évidemment capable de fulgurances, mais son bilan statistique n’a rien d’exceptionnel. Entre Lens (2-1) mi-février et Monaco (3-1) mi-mai, il avait ainsi passé trois mois et une quinzaine de matches sans marquer. A contrario, il déséquilibre souvent l’équipe par ses excès d’individualisme. En clair, il coûte plus qu’il ne rapporte.

Il est agaçant

Bien sûr, tout le monde crie au génie quand il est décisif. Mais tout le monde s’agace aussi quand il perd le ballon sur un énième gri-gri ou quand il lève les bras de désespoir en guise de reproches à ses partenaires.

Cherki voudra jouer l’europe

On parlait plus haut du PSG. Mais on dit aussi que le Real Madrid, la Juventus Turin sont sur ses rangs. Et sans doute encore d’autres ténors européens. Et il faudrait croire que Rayan Cherki a envie de rester l’OL disputer uniquement le championnat et la Coupe de France en 2023/2024 ?

L’avis du foot lyon :

On penche clairement pour qu’il reste à l’OL. Il aura seulement 20 ans le 17 août, il n’est titulaire que depuis le début de l’année civile. Le meilleur est assurément à venir. Ce serait vraiment regrettable que ce soit un autre club que l’Olympique Lyonnais qui en profite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi