samedi 20 juillet 2024

Simon Banza (Braga), de la Ligue 2 avec Lens au poste de meilleur buteur du championnat portugais !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Simon Banza (27 ans), qui a débuté en L2 à Lens en 2015/2016, se fait un nom au Portugal en brillant sous le maillot du Sporting Club de Braga.

Au moment de quitter Lens en 2022 pour 3 M€, Simon Banza ne faisait plus
partie des plans du club nordiste. Mais c’est bien connu, pour être reconnu, il faut savoir couper le cordon pour enfin s’épanouir et s’émanciper. Les exploits ne manquent pas dans l’histoire du foot et Simon Banza en est un de plus.

Depuis deux ans, il fait le bonheur de Braga après s’être révélé lors de la
saison 2021/2022 à l’occasion d’un dernier prêt à Famalicao où il avait inscrit 14 buts. Pour son entraîneur Artur Jorge, l’affirmation de Banza à 27 ans n’est pas une surprise. « Il est important pour nous qu’il continue d’être efficace. Il est devenu exigeant avec lui-même. Il se nourrit du but. C’est important. A nous de faire en sorte qu’il marque pour qu’il garde cette confiance et cette motivation. »

À LIRE AUSSI : les transferts à suivre cet hiver

Banza doit encore progresser dans la finition

Ancien capitaine des Lusitanos de Saint-Maur et aujourd’hui entraîneur au Portugal, Joao Fonseca a souvent croisé la route de Simon Banza à ses débuts avec la réserve de Lens en N2. Il se souvient d’un garçon talentueux, mais perfectible.

« Je ne l’ai pas oublié. Il était un joueur grand, mais fin. Il n’avait pas encore développé cette puissance physique. Il a beaucoup progressé. Il ne cherchait pas l’espace dans le dos. Il jouait beaucoup dans les airs. Il avait un bon jeu de tête. Il a vraiment su changer pour être efficace avec Braga. Il a 27 ans aujourd’hui, mais il doit encore progresser dans la finition. Mais, ces derniers mois, il a beaucoup changé. L’an passé, il a eu du mal avec la concurrence, notamment d’Abel Ruiz. Cette saison, il va mieux. Il est devenu l’option première de son entraîneur. Il a encore une grosse marge. Pour moi, il a cette capacité de marquer encore 20 buts. Il a le potentiel d’aller plus haut. »

Après avoir découvert la Ligue des Champions avec Braga, Si mon Banza s’apprête à vivre sa première CAN avant de revenir au Portugal pour tenter de valider son titre de meilleur buteur du championnat portugais (avec 13 buts en 14 matches il était le numéro 1 à mi-saison). En espérant que la concurrence ne profite pas trop de son absence pour marquer.

À LIRE AUSSI : quand les Verts étaient proches du K-O

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi