samedi 13 avril 2024

Sivakov : le français d’INEOS qui grimpe à toute vitesse

À lire

Depuis mars, Pavel Sivakov a changé de nationalité pour courir sous les couleurs de la France. Le protégé d’INEOS Grenadiers s’est offert une saison de rêve pour confirmer tout son potentiel. Le Franco-Russe prenant rendez-vous pour l’avenir.

A 25 ans, Pavel Sivakov a clairement franchi un cap cette saison. Considéré chez INEOS Grenadiers comme un coureur prometteur capable de briller sur des courses à étapes, l’équipe britannique attendait de le voir réussir une grande année et Sivakov n’a pas manqué de le faire. Sur le Tour de la Communauté de Valence, il avait déjà réussi à impressionner en accrochant une belle 9ème place.

Sur le Tour des Alpes, il termine aussi dans le Top 10 avant d’enchaîner sur le Giro comme coéquipier de luxe de Richard Carapaz. Pour sa 3ème participation, il terminera à la 16ème place. Il ne lui manquait plus que de s’offrir un réel coup d’éclat pour retrouver la lumière. En remportant le Tour de Burgos devant Joao Almeida et Miguel Angel Lopez ou encore Jai Hindley, Pavel Sivakov prouvait qu’il avait en lui cette capacité de gérer de grandes victoires en leader d’équipe.

« Je ne m’attendais pas à gagner, même si je savais que j’étais en excellente forme. Cela fait longtemps que je n’ai pas gagné, donc cela m’apporte beaucoup de satisfaction et cela me donne beaucoup de confiance. On en avait besoin ! »

C’est surtout lui qui en avait besoin car il fallait remonter à 2019 pour voir apparaitre Sivakov sur la plus haute marche d’un podium comme cela fut le cas sur le Tour des Alpes et le Tour de Pologne. Une autre époque. Depuis mars, Pavel Sivakov est devenu un coureur français. Une décision qui ne s’est pas faite sur un coup de tête.

La situation et la guerre en Ukraine ont permis d’accélérer le processus. « Je voulais devenir ressortissant Français depuis un certain temps et j’en avais fait la demande à l’UCI mais, compte tenu de ce qui se passe en Ukraine en ce moment, je voulais accélérer les choses. Je tiens à remercier l’UCI et l’équipe INEOS Grenadiers de m’avoir soutenu dans ce processus et d’avoir contribué à en faire une réalité. Avoir maintenant l’occasion de courir en tant que Français dans des événements internationaux me rend incroyablement heureux. Ce serait un rêve de courir à Paris aux Jeux Olympiques de 2024 pour la France et c’est quelque chose que l’équipe a dit qu’elle soutiendrait pleinement. »

« Ce serait un rêve de faire les JO pour la France en 2024 ! »

Né en Italie de parents cyclistes, Pavel Sivakov a grandi dans la région toulousaine et a appris le vélo en France, notamment à l’Intégrale Bicycle Club Isle Jourdain Junior, avant de continuer sa formation chez BMC Development en 2016 et 2017. Et depuis sa signature professionnelle chez Sky en 2018, Pavel Sivakov espérait courir sous licence française, c’est désormais le cas.

« Je suis né en Italie et j’ai déménagé en France à l’âge de un an. C’est en France que j’ai grandi, que j’ai été éduqué et que je suis tombé amoureux du vélo, ce qui m’a amené à la course. Je me sens comme chez moi. »

Et même s’il reste fier de ses origines, cela n’empêche pas Pavel Sivakov d’avoir une opinion tranchée sur le drame qui se joue en Ukraine.

« Comme je l’ai déjà dit, je suis totalement contre cette guerre et toutes mes pensées vont au peuple ukrainien. Comme la plupart des gens dans le monde en ce moment, j’espère la paix et une fin rapide aux souffrances qui se produisent en Ukraine. »

Sélectionné par Thomas Voeckler à l’occasion des derniers championnats du monde, Pavel Sivakov avait pu ainsi réaffirmer sa joie de porter les couleurs de son pays d’adoption.

« C’est avec une très grande fierté que je peux annoncer ma première sélection en équipe de France, extrêmement reconnaissant pour la confiance qui m’a été attribuée. Revêtir le maillot bleu blanc rouge est un réel accomplissement pour moi, vraiment hâte d’en découdre ! » Et cela devrait encore se vérifier dans les années à venir. Pavel Sivakov sera un ambassadeur de premier choix pour la France dans le World Tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi