jeudi 23 septembre 2021

Sonia Bompastor (OL) : « Les joueuses sont revanchardes »

À lire

Julien Huët
Journaliste

Propulsée coach en fin de saison passée, Sonia Bompastor n’avait pas pu empêcher Lyon de perdre le titre de championne de France. Egalement détrônées en Ligue des Champions, les Fenottes veulent retrouver les sommets.

Quels seront les objectifs cette saison ?

Il faut envoyer un message fort avec des objectifs élevés. On veut gagner un maximum de matches et aller au bout de toutes les compétitions. Je pense que les filles sont prêtes. Nous avons bien travaillé pendant la préparation et bien débuté le championnat, ce qui nous donne un capital confiance intéressant.

Bompastor compte sur l’État d’esprit du groupe

Après les premières semaines de travail, quels sont les principales satisfactions et axes de progression ?

Ce qui est important, pour moi, c’est le socle et l’état d’esprit du groupe. Je sens des joueuses motivées et forcément revanchardes. Elles sont contentes de travailler ensemble : le groupe vit bien et les recrues ont été bien intégrées.

L’idée est maintenant de mettre en place ma philosophie et mon modèle de jeu. Il y a forcément encore besoin de travailler des automatismes et de réguler les attentes. L’idée est d’avoir un jeu de possession, mais en alternance avec un jeu direct, notamment grâce aux qualités de nos joueuses offensives.

Il faut que les joueuses le comprennent puis le mettent en application. Nous avons la volonté d’avoir un jeu porté vers l’attaque, de marquer beaucoup de buts, tout en ayant un équilibre défensif qui nous permet d’être solides et de ne pas encaisser de buts.

« La nouvelle formule de la Ligue des Champions se rapproche de celle des garçons »

On parle beaucoup de « revanche » et de « reconquête », mais le groupe a aussi été régénéré par quelques départs et arrivées ?

Oui, nous avons vécu une intersaison particulière car certaines cadres sont parties, comme Saki Kumagai. D’autres (Bouhaddi, Maroszan) ont été prêtées à OL Reign et reviendront en janvier.

De nouvelles joueuses ont été intégrées dans des secteurs où nous avions identifié des besoins. Dans les buts, l’arrivée de Christiane Endler doit nous apporter beaucoup de solidité défensive. C’est aussi une leader et j’attends beaucoup d’elle. Avec ce recrutement et l’ossature en place, j’espère que nous allons confirmer cet état d’esprit revanchard.

Que pensez-vous de la nouvelle formule de la Ligue des Champions avec notamment la phase de groupes ?

Je trouve cela très intéressant car cela va me permettre de donner du temps de jeu à tout le monde. On a débuté le 15 juillet et nous aurons 25 matches à disputer jusqu’à la fin du mois de décembre, une trentaine de rencontres même pour les internationales. Cela va me permettre de maintenir tout le monde concerné. Par ailleurs, c’est toujours très intéressant d’avoir une formule qui se rapproche de celle des garçons.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img