jeudi 25 avril 2024

(Story) Karim Benzema et les Bleus : 15 ans de “Je t’aime moins non plus”

À lire

Dès 2006, il a 18 ans et il est convoqué par Raymond Domenech, après tout juste 32 apparitions en Ligue 1, amis il doit décliner la proposition, suite à une blessure. Le 28 mars 2007, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais porte pour la première fois le maillot des Bleus pour disputer un match contre l’Autriche, au cours duquel il a marqué son premier but avec l’équipe nationale et le seul but du match qui leur a donné la victoire.

Ses deux buts suivants ont été marqués contre les Îles Féroé lors du match que la France a remporté 0-6. Benzema faisait partie de l’équipe de France qui a disputé l’Euro 2008, mais n’a pas réussi à marquer de but lors de deux des trois matchs disputés par la France avant d’être éliminée en phase de groupes.

En 2009, il est remplaçant face à la Roumanie (1-1), il entre en cours du jeu, mais il traîne une forme de nonchalance qui n’échappe à personne. En fait, il dira plus tard, qu’il n’avait pas envie de jouer, de tout donner, déçu de n’être que remplaçant. Une attitude qui lui est reproché, et qu’il assume, il avait tort dans cette affaire et il le sait.

Plus tard, Benzema n’a pas été appelé par Raymond Domenech pour disputer la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, qui a assuré que son absence était due à sa mauvaise première saison au Real Madrid CF.

Après l’échec de l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2010, qui s’est soldé par le limogeage de Domenech, Laurent Blanc a été présenté comme le nouvel entraîneur et a assuré que Benzema était l’un des «acteurs clés de l’équipe ».

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

Blanc avait confiance en Benzema

Après avoir débuté la phase de qualification pour l’Euro 2012 en perdant contre la Biélorussie à Paris, Benzema a marqué le premier but du deuxième match de la France, joué à Sarajevo contre la Bosnie-Herzégovine, et qui était la première victoire officielle de Blanc en tant que sélectionneur.

Benzema est convoqué pour la phase finale de l’Euro 2012 qui s’est disputée en Pologne et en Ukraine. La France est placée dans le groupe D. Le premier match de la phase de groupes se joue contre l’équipe d’Angleterre, aboutissant à un match nul 1-1. Lors de la deuxième journée, la France bat l’un des hôtes, l’Ukraine, sur le score de 2-0.

Finalement, la France perd son dernier match de phase de groupes contre la Suède 2-0. La France se classe deuxième du groupe avec 4 points. En quarts de finale, l’équipe de France est battue par l’Espagne 2-0. Karim Benzema n’a marqué aucun but dans la compétition, mais il a délivré 2 passes décisives.

L’Équipe de France est dans le dur, ainsi que Karim.

Il ne chante pas la Marseillaise et on lui reproche, pourtant, d’autres ne la chante pas également, mais on ne dit rien.

Finalement, après 1 222 minutes sans but, Benzema marque face à l’Australie (6-0), un sourire retrouvé et une très belle communion avec le public. Le 13 mai 2014, l’entraîneur de l’équipe de France Didier Deschamps a inclus Benzema dans la liste finale des 23 joueurs qui représenteront la France à la Coupe du monde 2014, terminant le tournoi avec trois buts en cinq matchs et terminant son équipe en quart de finaliste. Le 11 décembre 2015, Karim Benzema a été exclu de l’équipe nationale en raison de « l’affaire Valbuena » jusqu’à ce que le juge prenne sa décision.

Depuis, le joueur n’a plus été rappelé en équipe nationale, malgré plus de quatre ans d’étude du dossier. Son veto en sélection, malgré l’assurance de la Fédération qu’elle n’y était pour rien au moment où l’affaire était à son moment le plus controversé, mais plutôt en raison des problèmes sportifs avec l’entraîneur Deschamps, ils ont ensuite confirmé qu’il ne pouvait pas être sélectionné à nouveau. Le veto et/ou l’exclusion confirmés lui ont refusé la possibilité d’assister à l’Euro 2016, auquel le joueur espérait pouvoir participer et revenir au statut international.

Un retour, six ans plus tard

Finalement, le 18 mai 2021 et après 6 ans d’absence, il revient en équipe nationale pour disputer l’Euro 2020. Son retour en compétition a eu lieu le 2 juin, ratant un penalty lors d’un match amical contre le Pays de Galles. Ses débuts avec la France en Coupe d’Europe ont eu lieu contre l’Allemagne dans un match que son équipe a remporté 1-0, puis il a joué contre la Hongrie dans un match qui s’est terminé 1-1 où Benzema a aidé le but de son équipe. Puis le Portugal où Benzema a marqué les deux buts de son équipe pour le match nul 2-2 final.

Son équipe s’est qualifiée pour les huitièmes de finale en tant que leader du groupe avec cinq points. Lors de la phase suivante face à la Suisse, Benzema a marqué deux buts pour un match nul 3-3, mais lors des tirs au but, son équipe a perdu 4-5, écarté de la Coupe d’Europe en huitièmes de finale.

Le 10 octobre de la même année, il est sacré champion de la Ligue des Nations de l’UEFA 2020-21, marquant deux buts, un lors de la victoire 3-2 contre la Belgique et un autre lors de la victoire finale 2-1 contre l’Espagne, son premier titre avec l’équipe première.

Auréolé de son ballon d’or, Benzema se présente en leader au prochain mondial 2022, mais le sort et certainement bien d’autres points obscurs vont le faire déchanter très vite.

Lors d’un entraînement collectif avec son équipe nationale, il s’est blessé au quadriceps de la cuisse gauche, ce qui lui fera manquer les terrains pendant 3 mois et manquera la Coupe du monde 2022. Enfin, c’est la version officielle, car en coulisse il se murmure d’autres vérités. Mais personne, à ce jour, ne sait vraiment la vérité !

Malgré cela, il n’a pas été remplacé par un autre joueur de l’effectif présenté pour la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps assurant qu’il ne le retirerait pas de l’équipe. Pour cette raison, son nom a continué à apparaître parmi les 26 appelés et est présent dans tous les enregistrements statistiques sur le site Web de la FIFA.

Pourtant, Karim va rejouer au Real de Madrid, alors qu’il est soi-disant blessé… cela reste un mystère, qu’il soit parti aussi vite du camp des Bleus, sans explications et surtout, un dialogue de nouveau rompu avec l’entraineur nationale, Didier Deschamps, à croire que la réconciliation des deux hommes n’était qu’une façade, il n’y a qu’un pas que nous franchissons. Depuis, on ne sait toujours pas la vérité.

Ce qui est probable, c’est qu’au moment où il annonce sa retraite, il doit probablement penser, qui si Deschamps échoue à la coupe du Monde, il est certain que Zidane sera nommé entraîneur et qu’il pourra revenir par la grande porte, cela ne se reproduira jamais, Deschamps étant confirmé dans sa fonction (et il le mérite amplement).

Après n’avoir pas pu participer à la Coupe du monde Qatar 2022, le 19 décembre 2022, il annonce sur son compte Twitter qu’il quitte l’équipe de France, après 15 ans à défendre l’écusson bleu, le jour de la défaite de la France en Finale et celui de son 35ème anniversaire. La boucle est bouclée, on peut juste regretter ce rendez-vous « manqué » avec l’Équipe de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi