jeudi 25 avril 2024

Comment M6 a doublé TF1 sur les droits TV de la Coupe du Monde 2026

À lire

Une information du Figaro qui va faire grand bruit dans le PAF (Paysage Audiovisuel Français) dans les jours à venir : M6 a raflé la mise face à TF1 sur le lot mis en vente par la FIFA pour la prochaine Coupe du Monde ! Un coup de tonnerre et une première pour le diffuseur historique de la compétition depuis l’existence de la télévision.

C’est un séisme. Les Français ne devraient pas avoir à attendre les longues pauses publicitaires de TF1 pendant les mi-temps de la Coupe du Monde. La faute à la malice de M6 qui a surpris son concurrent historique en s’alignant sur le lot mis en vente par la FIFA.

Les deux chaines partageaient les droits TV des qualifications de l’Euro et de la Ligue des Nations. Sans parler des prochaines échéances avec l’Euro 2024 où les deux diffuseurs se disputent la diffusion des matchs.

TF1 possède 13 rencontres et M6 12, personne ne s’imagine alors que la première chaîne française perde l’intégralité de la Coupe du Monde. C’est le Figaro qui a lâché l’info de la journée dans le paysage du monde sportif.

M6 aurait gagné la mise sur celle de TF1. Ce serait une première pour le 3ème groupe médiatique privé qui s’offre l’intégralité de la diffusion de la Coupe du Monde 2026.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

TF1 avait proposé 130 millions d’euros, M6 a frappé plus fort

C’est la grande question que les spécialistes en économie du sport se posent. Combien a déboursé M6 pour s’octroyer les droits de la Coupe du Monde 2026 ? La seule réponse à cette question réside du côté de son adversaire, TF1. La chaîne du groupe Bouygues n’ayant pas souhaité augmenter sa mise de départ qui était de 130 millions d’euros.

Soit un montant significatif et déjà largement supérieur à celui de 2022. Selon les dirigeants du groupe TF1, il n’était pas question de doubler l’investissement de 80 millions d’euros de 2022.

C’était la limite que ne voulait pas dépasser TF1. Le groupe a donc laissé M6 lui rafler la mise sans savoir quel montant avait déboursé son concurrent. Toutefois, tout n’est pas perdu pour la Une qui devrait négocier un accord de sous-licence pour aider M6 à rentabiliser les droits TV de la compétition comme en 2008 ou sur les autres compétitions de football.

Les accords de sous-licence étant fréquent entre les chaînes du paysages audiovisuel français, il n’est pas impossible de voir M6 revendre des matchs à d’autres chaines, dont TF1.

À LIRE AUSSI : le casse-tête des droits TV de la Ligue 1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi