mercredi 5 octobre 2022

Susic, Fernandez, Lizarazu… Kylian Mbappé est resté au PSG, ils approuvent

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Malgré la pression mise par le Real Madrid, l’étoile française Mbappé est resté au PSG. Le club de la capitale s’est fait respecter tout en affichant ses immenses ambitions de victoire notamment en Ligue des Champions.

Le feuilleton Kylian Mbappé au Real est donc terminé. Tout du moins pour cette année. Mais avant l’heure et la date fatidiques, les supputations se sont multipliées. L’ancien parisien Safet Susic avait envisagé deux options :

« Dans ce dossier, il n’y a pas 36 solutions mais seulement deux. Soit prendre de l’argent en le laissant partir, mais le PSG n’en a pas besoin. Je ne suis pas certain que Mbappé fera tout pour partir. Alors pourquoi ne pas le laisser aller au bout de son contrat et discuter à nouveau l’an prochain.

A ce moment-là, de grosses cylindrées comme le Real, Manchester City et d’autres reviendront vers lui. Qui lui proposera alors le meilleur contrat ? Probablement le PSG.

Il ne faut jamais obligé un joueur à rester s’il ne le désire pas, mais Kylian a aussi maintenant autour de lui des joueurs d’exception. Le PSG est devenu la meilleure équipe au monde. Et si le club venait à le laisser partir, il serait alors dans l’obligation de chercher très vite un autre grand attaquant pour le remplacer ».

Ce dernier scénario n’est donc pas arrivé. Dans cette affaire qui a tenu l’Europe en haleine, le PSG a finalement gardé la main.

Neymar, Mbappé-Messi le trio magique que la planète nous envie !

Luis Fernandez avait d’ailleurs prévenu : « Quand un joueur, quel qu’il soit, veut quitter un club, il faut toujours se poser des questions. Depuis que Kylian est arrivé au PSG (le 31 août 2017, Ndlr), il a été énorme.

Il n’a fait que progresser. Il a accompli des choses exceptionnelles. Je connais le milieu. Quand un garçon souhaite partir, il faut lui ouvrir la porte le plus vite possible. On n’est pas censé tout savoir et tout connaître non plus.

Mais Kylian a peut-être émis un souhait en interne au travers de discussions. S’il reste et qu’il prolonge, ce serait alors bien. Par contre, s’il reste et qu’il ne prolonge pas, cela peut générer une certaine confusion.

Dans ce cas de figure, tu risques de ne pas pleinement t’exprimer avec une sérénité totale car, en arrière plan, il y aura toujours des commentaires, des on-dit. C’est soit je reste, je prolonge et je suis content, soit je pars au Real car c’est mon vœu.

Le PSG ne doit pas être pénalisé non plus car c’est le club qui est allé le chercher. S’il est vrai que le PSG n’a pas foncièrement besoin d’argent, il doit garder cette image forte de club pouvant recruter et revendre.

C’est essentiel pour l’image. Tout en mettant le veto quand il le faut sans se laisser impressionner. Avec Mbappé, le PSG est le club qui a mis le plus d’argent au départ. L’institution PSG cela se respecte ! ».

La MMN, un trio d’attaque cinq étoiles

Avec cette issue, les adversaires du club entraîné par Mauricio Pochettino ont de quoi avoir peur. Avec cette Ligue des Champions dans le viseur, le PSG n’est jamais apparu aussi proche de la décrocher avec un effectif constellé de stars. Bixente Lizarazu a réagi en affirmant :

« Pour Kylian, rester au PSG n’est pas une mauvaise chose. S’il a envie d’aller au Real, c’est son choix à lui. Il sera libre à 100% pour le faire. Rejoindre le Real dans un an (à la fin de son contrat avec le PSG, Ndlr) ce n’est pas grave à son âge (22 ans).

Il ne va pas perdre du temps car il va rester au PSG. Pour moi, cette saison le PSG est l’équipe la plus solide et la plus armée pour gagner la Ligue des Champions. Il va être dans une grande équipe très ambitieuse qui peut gagner cette compétition.

Il serait mieux pour lui d’aller au Real après avoir gagné la Ligue des Champions avec le PSG. J’ai envie de le voir associé à Messi et à Neymar. Cela fait rêver. Individuellement, c’est la plus belle attaque qu’on verra en Europe cette année ».

Le club de Nasser Al-Khelaifi est désormais en position de force sur le terrain, mais il a aussi renvoyé des signaux forts à ses concurrents. Le PSG a notamment montré au Real qu’il faudrait patienter encore ! Et prouver en interne que dans ce genre de partie de poker, aucun joueur n’a le pouvoir décisionnaire absolu. Même quand on s’appelle Kylian Mbappé… On ne va quand même pas le plaindre de jouer pour le meilleur club !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi