vendredi 14 juin 2024

Cyclisme : Wout Van Aert, l’homme qui a tout pour battre Tadej Pogacar

À lire

Depuis qu’ils sont arrivés dans le paysage du World Tour, Tadej Pogacar et Wout Van Aert ont toujours été présents pour s’offrir les plus grands succès. Et depuis le début de saison cela se confirme. Ces deux-là sont capables de gagner partout et tout le temps.

Tadej Pogacar

MONTÉE : 9/10

Tadej Pogacar est l’un des meilleurs grimpeurs du peloton. Il suffit de voir comment il a construit ses victoires sur le Tour de France pour s’incliner devant son coup de pédale quand la route monte. D’ailleurs, ces deux classements de meilleur grimpeur remportés sur les deux dernières Grandes Boucles le démontrent. S’il fait souvent la différence, seul, en montagne, ce n’est pas par hasard.

VITESSE : 8/10

Quand il se présente sur une ligne d’arrivée, Tadej Pogacar est un mort de faim. Il veut la passer en premier. Il a déjà prouvé qu’il avait une belle pointe de vitesse dans un groupe de favoris même si son dernier Tour des Flandres ou Milan-San Remo prouvent qu’il est maintenant très surveillé en cas d’arrivée au sprint. Ses adversaires cherchent à prendre sa roue pour le sauter sur la ligne.

ENDURANCE : 9/10

C’est la force de sa jeunesse. Tadej Pogacar possède déjà un physique capable d’encaisser des heures d’entraînement et de multiplier les courses dans son programme. Avec 61 jours de course en 2021, de février à octobre, il est parti sur les mêmes bases avec 19 jours de course en 2022 depuis l’UAE Tour. Pogacar possède un physique au-dessus de la moyenne et une capacité à répéter les efforts pour faire la différence.

SPONTANÉITÉ : 7/10

Il n’est pas du genre à calculer ou à ménager ses efforts. Et son dernier Tour des Flandres le prouve, il a du mal encore à savoir quand faire la différence quand il lui arrive d’être accompagné sur la ligne d’arrivée. La peur de perdre ? Même s’il l’a peu connue ces dernières années, il croit en lui et en ses capacités, mais il tarde parfois à les exploiter.

EXPÉRIENCE : 8/10

A 23 ans, il a acquis en peu de temps une grande expérience et une capacité à gérer les grands évènements. Si, en 2020, il avait surpris son monde sur le Tour de France, il a géré la pression avec panache et envie, en 2021, pour remporter la Grande Boucle, une deuxième fois consécutive. Il semble apprendre vite et cela promet pour les années à venir.

PHYSIQUE : 8/10

Avec 1m76 pour 66 kg, Tadej Pogacar a l’un des meilleurs physiques du peloton. Cela lui permet d’avoir une grande force au moment de rivaliser avec tous les coureurs, sur tous les terrains de jeu. Il peut être grimpeur, mais aussi se muer en rouleur de talent. Il a une capaci

té d’enchaîner les courses à haut intensité pour gagner à chaque fois ou… presque.

TACTIQUE : 8/10

Dans une course, il n’est jamais battu d’avance. Au contraire, il arrive souvent à bien lire les courses pour se placer et toujours se sortir des pièges de la concurrence. Et même s’il y a eu des couacs cette année, ce n’est pas pour mettre en cause sa science tactique, mais plutôt son manque de décision dans l’emballage final. Sur une course, généralement, ses attaques font toujours la différence.

Total : 57/70

Wout Van Aert

MONTÉE : 7/10

C’est sûrement l’un de ses points faibles même si cela ne se voit pas forcément. A 27 ans, Wout Van Aert a déjà démontré qu’il était capable de jouer la victoire en montagne comme sur le dernier Tour sur le Mont Ventoux, mais quand les sommets passent les 2000 mètres, il peut vite coincer. Encore plus s’ils se succèdent. Cependant, il ne faut pas le laisser prendre les choses en mains avant de réagir.

VITESSE : 9/10

Ce n’est pas un sprinteur de premier plan, mais Wout Van Aert arrive à prendre la mesure des meilleurs avec une vitesse de pointe digne des meilleurs. Le Belge n’a pas à rougir quand il faut se lancer dans un sprint massif. Son dernier succès sur les Champs l’a confirmé. Il est un homme tout terrain qui sait se faire mal et garder une capacité à aller vite pendant longtemps comme le prouvent ses succès sur les Classiques.

ENDURANCE : 9/10

C’est sûrement l’un des plus gros moteurs du peloton. Formé et forgé au cyclo-cross, il a peaufiné une capacité à répéter les efforts à haut intensité pour devenir une référence du cyclo-cross et aujourd’hui du vélo mondial. S’il n’a pas trainé à gagner sur route, ce n’est pas le hasard car il sait se faire mal quand le besoin se fait sentir pour ses coéquipiers ou pour lui-même.

SPONTANÉITÉ : 7/10

Quand il est dans le coup pour jouer la victoire, on ne peut pas dire que Wout Van Aert sait se faire oublier pour tenter une attaque et surprendre ses adversaires. C’est plutôt sur un effort constant que sur la surprise que Van Aert construit ses succès. Aujourd’hui, il se sait surveiller, mais ne se prive pas de faire le ménage quand il le souhaite dans le peloton.

EXPÉRIENCE : 8/10

A 27 ans, Wout Van Aert possède déjà un beau palmarès pour un coureur qui s’est dédié à la route en 2019 lors de son arrivée chez Jumbo-Visma. Depuis trois ans, il a su rattraper le temps perdu avec des succès d’étapes sur le Tour de France ou des victoires sur de belles courses comme Milan-San Remo ou l’Amstel Gold Race.

PHYSIQUE : 9/10

Avec 1m87 pour 78 kg, Wout Van Aert est un gros moteur et un physique imposant. Il n’est pas du genre à faiblir quand il faut fournir un

gros effort. Il arrive à mettre du rythme grâce à ses aptitudes physiques qui lui ont toujours permis de faire la différence.

TACTIQUE : 7/10

Même s’il a déjà remporté de belles courses et de beaux succès, on sent qu’il pourrait encore faire plus s’il était plus fourbe et malin sur son vélo. Il a déjà connu des déceptions et cela s’est souvent joué à quelques centimètres. La preuve qu’il peut encore progresser s’il ne base pas tout sur ses qualités physiques.

Total : 56/70

VERDICT

C’est un face-à-face de haut niveau avec un Tadej Pogacar qui gagne d’une courte tête grâce à ses succès sur le Tour de France, mais Wout Van Aert possède des arguments à faire valoir face au Slovène, à condition qu’on lui fasse confiance chez Jumbo-Visma pour tenter sa chance au général d’un grand Tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi