mercredi 24 juillet 2024

Tatum (Celtics), buldozer de la NBA et futur MVP ?

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A 24 ans, l’ailier des Celtics, Tatum n’est jamais apparu aussi fort. Logiquement, s’il continue sur cette lancée, la plus grande distinction individuelle l’attend en attendant le titre suprême avec Boston que le club a perdu l’an dernier en finale.

Les rencontres s’enchaînent et Jayson Tatum ne baisse pas de pied. Contre les Hornets, le 16 janvier, il a une nouvelle fois sorti une prestation XXL. Avec 51 points (15 sur 23 aux tirs, 7 sur 12 à 3 points, 14 sur 14 aux lancers-francs, 9 rebonds et 5 passes), il a écoeuré Charlotte (130-118). En passant la barre des 50 points, le natif du Missouri a accompli pareil exploit pour la cinquième fois de sa carrière.

Aucun joueur n’a fait mieux dans toute l’histoire des Celtics. L’ailier All-Star a même pu entendre des chants « MVP, MVP » qui se sont faits entendre des tribunes pour saluer la prestation d’un joueur adverse ! Jayson Tatum, 3ème pick de la draft 2017 par Boston, se trouve dans un état de grâce !

« J’ai entendu ces chants et le fait d’être en Caroline du Nord me donne un sentiment encore plus spécial, après avoir étudié à deux heures d’ici. Quand je viens ici, j’ai l’impression d’être un peu à la maison » a déclaré le champion à la fin de la rencontre. Seulement voilà Tatum ne performe pas qu’en Caroline du Nord !

« Maintenant, il faut qu’il aille au bout »

Désormais sur tous les parquets de la NBA où il passe, le natif de Saint-Louis livre une prestation XXL. « Il me fait passer pour un meilleur entraîneur a concédé en plaisantant Joe Mazulla à la fin des hostilités. Il ne s’est pas contenté de tirs faciles. Il a mis des paniers en sortie de dribbles aussi, des lay-ups. Il faut retenir également l’humilité de notre équipe qui a travaillé avec lui afin qu’il obtienne ces 51 points ». Le commentateur de Canal+ George Eddy est fan !

« Jayson Tatum est en train de réaliser le meilleur début de saison qu’il n’ait jamais connu. Et sa meilleure saison tout simplement depuis le début de sa carrière. Il est à l’image de son équipe de Boston qui demeure la meilleure équipe de la Conférence Est en cette première moitié de saison. Il a énormément progressé dans tout un tas de domaines. Il est très adroit à 3 points, il est très costaud en un contre un. Je le trouve bien plus physique et beaucoup moins fragile.

Il fait de bien meilleurs choix en attaque aussi. On le voit beaucoup moins décocher de tirs forcés. Il délivre de plus en plus de passes décisives. On sent qu’il a vraiment gagné en maturité. Il est devenu un véritable leader de cette franchise de Boston. Je le sens excessivement fort dans sa tête. C’est un peu ce qui lui manquait par le passé. Il est un peu comme son mentor Kobe Bryant. C’est le même style de joueur. Maintenant, il faut aller jusqu’au bout… ».

Jayson Tatum, un futur MVP pour Georges Eddy

Dans la course au MVP, George Eddy le place sans surprise très haut dans la hiérarchie : « Il s’inscrit comme un candidat principal au titre de MVP pour cette saison. On peut même en faire le favori pour cette distinction. A l’heure actuelle, c’est déjà le cas dans les sondages. Au regard de ses performances et comment il rend son équipe des Celtics, il n’y a aucun doute qu’il faut le garder tout en haut pour le moment. Il faudra par contre qu’il continue avec un niveau similaire lors de sa deuxième partie de saison. Mais il semble avoir tous les atouts pour le faire ».

Si Tatum tourne actuellement à 31,1 points de moyenne pour 4,3 passes et 8,3 rebonds, ses partenaires le mettent aussi très bien en lumière comme le souligne George Eddy :

« On ne peut pas parler de Tatum dépendance non plus au sein des Celtics. Cette équipe est très complète avec de très bons joueurs de banc. Robert Williams III est très précieux en défense et vient très bien protéger le cercle. Il est parfaitement complémentaire de Jaylen Brown qui est presque au même niveau que Tatum. Smart est un meneur plutôt altruiste. C’est une excellente chose car cette franchise possède deux gros scoreurs. Tatum est évidemment le support principal, mais les autres joueurs autour de lui font également du bon boulot, que ce soit en attaque ou en défense ».

Il n’empêche que Tatum vampirise tout actuellement et prend toute la lumière. Une récente étude lancée par ESPN (47 premières places attribuées à Tatum sur 100 votes possibles de journalistes couvrant 28 des 30 franchises NBA) confirme même le point de vue global de la presse américaine. On vote en masse pour Tatum dans la course au titre MVP. Il n’y a plus qu’à !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi