dimanche 26 mai 2024

Tennis : Alcaraz, Federer et Nadal, même combat

À lire

Carlos Alcaraz suit Roger Federer et Rafael Nadal dans le lancement de sa fondation. Le Suisse et l’Espagnol avaient très tôt décidé d’inaugurer un nouveau défi caritatif. Le jeune espagnol a mis les petits plats dans les grands et de belles rencontres caritatives devraient arriver. Pour son compatriote en revanche, un retour au premier plan du tennis s’éloigne.

Carlos Alcaraz ne voulait pas quitter le tennis sans avoir fondé sa fondation. Mieux que cela, l’Espagnol de 22 ans a annoncé sur son compte Instagram son lancement. Une aubaine de plus pour les matchs caritatifs dont Roger Federer et Rafael Nadal étaient coutumiers.

Le Suisse et l’Espagnol ont offert des moments mémorables à Indian Wells il y a 14 ans. On se souvient tous de ce double avec André Agassi et Pete Sampras entré dans la légende. Federer et Nadal ont perpétué la tradition en Espagne puis en Afrique du Sud.

Carlos Alcaraz est donc le troisième numéro un mondial de l’ère moderne a se lancer dans l’associatif. Le petit homme de Madrid a voulu donner aux enfants les mêmes opportunités pour accéder au sport de haut niveau.

À lire aussi : Nos mags Tennis à découvrir

Nadal jette un voile sur son avenir

Pendant ce temps, Rafael Nadal ne va pas mieux. De retour à Barcelone puis à Madrid, il ne sait pas encore s’il sera au top pour y disputer une dernière fois Roland Garros. Ce serait la première fois que l’Espagnol ne participe à la Porte d’Auteuil alors qu’il est de retour sur le circuit. Nadal signerait alors la fin de sa vie sportive et pourrait se rabattre sur les JO de Paris.

Ces derniers ont lieu à Roland Garros. Pour l’heure le recordman de titres à Roland Garros ne désespère pas encore. Même si, les JO seront les dernières balles de sa carrière avant la Laver Cup en septembre.

À LIRE AUSSI : ce qu’il faut savoir sur le successeur de Nadal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi