mardi 5 juillet 2022

Toko Ekambi met le turbo et devient un joueur clé de l’OL

À lire

Le Camerounais, Karl Toko Ekambi a été l’attaquant lyonnais le plus prolifique durant la première partie de saison.

Qui l’attendait franchement à ce niveau ? Auteur d’une deuxième partie de saison moribonde en 2020/2021, Karl Toko Ekambi n’avait même pas forcément l’étoffe d’un titulaire aux yeux de certains supporteurs ou observateurs. Peter Bosz n’a pas du tout été de cet avis.

Au contraire, l’entraîneur néerlandais en fait l’un de ses hommes de base en le titularisant de façon quasi-systématique. Sauf exception, le coach a aussi installé le Camerounais dans le couloir gauche où il apprécie son volume de course et sa capacité à prendre la profondeur.

« L’entraîneur demande de mettre du rythme dans les courses et les transmissions, d’être en mouvement », révèle l’intéressé. « Quand tu dis quelque chose, il le comprend tout de suite et l’applique sur le terrain », le félicite d’ailleurs publiquement l’entraîneur de l’OL qui apprécie aussi son investissement quotidien :

« A mes yeux, Karl est un titulaire, mais j’ai 24 titulaires. Si je considère que j’en ai seulement 11, c’est une erreur. Pour débuter, un joueur doit me montrer au quotidien à l’entraînement qu’il mérite sa place. Et Karl me l’a démontré. »

Notamment grâce à une efficacité retrouvée. Depuis son magnifique but lors de la victoire à Glasgow (3-0) mi-septembre, Karl Toko Ekambi ne s’arrête plus de marquer, notamment en Ligue Europa : deux doublés contre Bröndby et le Sparta Prague puis un autre but lors du retour contre les Tchèques. Il a aussi fait trembler les filets du championnat de France en claquant quatre buts entre la huitième et la douzième journée.

« Ça n’a jamais été un garçon qui ne jouait que pour lui »

Mais pas question pour ce garçon discret de tirer la couverture à lui : « Je fais ce que l’entraîneur me demande. Je peux jouer à gauche, à droite, dans l’axe. C’est à moi de m’adapter pour aider l’équipe. On est fort individuellement si on est plus fort collectivement. »

Le Camerounais est d’ailleurs capable de distiller sans hésiter des passes décisives. « Ça n’a jamais été un garçon qui ne jouait que pour lui », nous confie Christophe Taine, son entraîneur au Paris FC où il s’est révélé en National en 2013/2014 :

« Depuis cette saison, il n’a fait que progresser. Dans l’axe ou sur un côté, c’est un joueur complet qui apporte de la vitesse et de la percussion, capable de marquer ou d’offrir des ballons décisifs. Humainement, c’est une personnalité dans le bon sens du terme, il est facile à gérer. C’est un compétiteur, il déteste perdre. »

A 29 ans, Karl Toko Ekambi semble avoir atteint une certaine plénitude. Egalement titulaire avec les Lions Indomptables du Cameroun (40 sélections), il doit maintenant prouver qu’il est capable de performer sur l’intégralité d’une saison.

Ne manquez-pas, Le Foot Lyon, en vente ici, ou chez notre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi