vendredi 24 mai 2024

Top 14 : le top 10 des meilleurs plaqueurs

À lire

On ne les remarque pas toujours, on les appelle les travailleurs de l’ombre, mais les plaqueurs sont un élément essentiel dans un collectif. Sans eux, les arrières ne pourraient pas briller et prendre la lumière. Présentation des meilleurs plaqueurs du top 14.

Grégory Alldritt (La Rochelle)

Grégory Alldritt est monté en puissance au cours du Tournoi. Avec La Rochelle, il réalise une excellente saison, multipliant les plaquages pour faire avancer son équipe. Ils font de lui l’un des meilleurs numéro 8 au monde. Il a notamment fait un festival lors de la victoire historique en Angleterre.

Yacouba Camara (Montpellier)

Il est le relais de Philippe Saint-André sur le terrain. Depuis son passage à Toulouse, Yacouba Camara fait partie des meilleurs plaqueurs du championnat. Le capitaine montpelliérain est très régulier dans ce domaine. Sur la première partie de saison, il était parmi les meilleurs avec 115 plaquages.

François Cros (Toulouse

François Cros est très régulier dans les tâches obscures, le travail de l’ombre. En 2021, il a réussi une performance quasi parfaite dans le domaine avec 29 plaquages face à Clermont. C’est ce soir-là qu’il a réalisé la meilleure performance dans ce domaine.

Cornell Du Preez (Toulon)

Toulon réalise une saison moyenne, mais ce n’est pas à cause de son 3ème ligne sud-africain. Cornell du Preez plaque à tour de bras. Le flankeur a réalisé pas moins de 106 plaquages sur la première partie de saison. Dans la plus pure tradition sud-africaine, il est un défenseur intransigeant et impressionnant dans son activité.

Thibaud Flament (Toulouse)

Thibaud Flament a été l’un des meilleurs joueurs du Tournoi. Le 2ème ligne toulousain possède un profil très complet et dans sa palette il réalise des plaquages tranchants comme son coéquipier l’Anglais Jack Willis. Il en a réussi 17 face à l’Italie et n’en a manqué qu’un. Malgré la défaite en Irlande, il a réussi 100% de ses plaquages (26). Il n’était pas loinde Luke Charteris auteur de 31 plaquages, encore contre l’Irlande, en 2015.

Pierre Huguet (Bayonne)

Le Bayonnais est, à l’image de son équipe, l’une des belles surprises de la saison. Il maîtrise la technique du plaquage à la perfection, il s’est particulièrement distingué face aux grosses équipes cette saison. Pierre Huguet a un pourcentage de plaquages très élevé avec 94,2%.

Anthony Jelonch (Toulouse)

La blessure d’Anthony Jelonch est aussi bien un coup dur pour le Stade Toulousain que pour l’équipe de France tant il est important dans le domaine du combat et des plaquages. Il avait démarré le Tournoi sur les chapeaux de roues, dans la lignée de son excellente saison avec Toulouse, puisque c’est lui qui avait réussi le plus de plaquages en Italie. Il en a réussi 20 et n’en a raté que 3.

Zach Mercer (Montpellier)

Il ne reste que quelques matches aux supporteurs montpelliérains pour profiter de l’activité et des plaquages de Zach Mercer. L’Anglais excelle sur les turnovers et les plaquages grâce à une belle technique individuelle. Il fait avancer son équipe. Il est l’un des meilleurs plaqueurs et joueurs du championnat.

Tom Staniforth (Castres)

Tom Staniforth est un maître en la matière. Il est le meilleur plaqueur du Top 14 depuis deux saisons. Sur la première partie de cette saison, il a délivré pas moins de 160 plaquages. En 2021/2022, il en avait réalisé 276. Avec de telles statistiques et sa grosse activité, il est rapidement devenu le chouchou des supporteurs castrais.

Paul Willemse (Montpellier)

Paul Willemse a souvent déclaré qu’il adorait les plaquages. L’international français s’est révélé à Grenoble grâce à ses charges dévastatrices et ses plaquages qui sont souvent décisifs car il en maîtrise parfaitement la technique et ne se met pas à la faute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi