jeudi 13 juin 2024

Tour de France 2022 — 10ème étape : Morzine – Megève (mardi 12 juillet)

À lire

Les lendemains de jour de repos peuvent être piégeux. D’autant plus quand on reprend par de la montagne. Le corps peut mettre du temps à se s’habituer de nouveau à l’effort physique, c’est pour cela qu’il est important de rouler un peu lors du jour de repos.

Le départ de Morzine les Portes du Soleil a un nom qui fleure bon la chaleur, les vacances mais, pour beaucoup de coureurs ce seront plutôt les portes de l’enfer tant la montagne va faire mal. Elles seront cette année les portes d’entrée à la montagne. La ville de départ Morzine est une grande habituée puisqu’elle a accueilli le Tour à 33 reprises.

Cette étape de montagne 100% Haute-Savoie sera l’un des moments importants de la course pour le classement final. C’est une étape accidentée entre vallées et lacs, les coureurs passeront notamment par le lac Léman. Le début d’étape ne présente pas de grandes difficultés, mais ça se corse à partir du km 124.

Morzine, sur la route du Tour de France pour la 4ème fois

A partir de là, les coureurs n’auront plus de répit. L’étape passe par Thonon-les-Bains pour rejoindre l’altiport de Megève et cette montée finale va faire de gros dégâts avec son dénivelé à 4,1% et ses 19,2 km de montée. En cas d’échappée matinale, elle aura du mal à aller au bout car les grands leaders utiliseront cette dernière montée pour mettre la pression sur leurs adversaires. La grande bataille devrait avoir lieu vers Megève.

On pourrait assister à de nombreuses attaques, notamment de la Jumbo qui tentera de déstabiliser Tadej Pogacar qui n’aura plus beaucoup de coéquipiers avec lui.

La même arrivée que le Dauphiné 2020

L’arrivée est à l’altiport, il s’agit de la même arrivée que celle du Critérium du Dauphiné 2020. Megève reçoit une arrivée du Tour pour la deuxième fois après 2016 et la victoire de Christopher Froome, mais le profil de l’étape était totalement différent puisqu’il s’agissait d’un chrono.

Les coureurs arriveront au sommet à 1460 mètres d’altitude après 148 km d’une bataille intense. Megève propose une nouvelle fois une étape dense, animée, avec des paysages à couper le souffle. Les cols franchis sont difficiles, irréguliers et les descentes sont rapides et dangereuses, le spectacle sera aussi bien dans les montées que dans les descentes.

De Copenhague, ville de départ, le 1er juillet, à Paris, pour l’arrivée, le 24 juillet, Le Quotidien du Sport vous présente les 21 étapes du Tour de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi