mardi 23 avril 2024

Tour de France (3ème étape, Lorient – Pontivy) : une étape pour Arnaud Démare ?

À lire

Tous les matins pendant le Tour de France, retrouvez la présentation de l’étape du jour, avec en prime l’analyse d’un expert.

Le meilleur grimpeur du Tour 2017 Warren Barguil sera sur ses terres, mais pas sur son terrain favori. Cette étape entre Lorient et Pontivy sera une occasion pour les sprinteurs de se disputer pour la première fois la victoire d’étape dans une ville, Pontivy, qui accueille aussi pour la première fois une arrivée.

Lorient est ville de départ pour la 9ème fois de son histoire. Le peloton prendra ensuite la direction de Lanester et Kervignac, le fief et les routes d’entraînement de Warren Barguil.

On connait le panache de l’ancien champion de France, il tentera peut-être une attaque pour fêter ce passage chez lui. Mais ce sera juste pour l’honneur car, sur les 183 km, les coureurs n’auront que deux petites côtes de 4ème catégorie à gravir, la côte de Cadoudal et celle de Pluméliau. Elles ne pèseront pas sur la course car il n’y aura qu’un seul passage.

L’arrivée sera spectaculaire sportivement avec un sprint extrêmement disputé, et belle esthétiquement, au pied du château de Rohan. Au milieu des meilleurs sprinteurs du monde, les Français auront leur mot à dire avec Arnaud Démare qui voudra fêter son retour sur la Grande Boucle de la meilleure des manières, surtout qu’il aura une équipe dédiée à l’accompagner sur les sprints.

Coquard pour une première à Pontivy ?

Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) et Bryan Coquard ont également coché cette étape sur les terres de leurs sponsors, la formation de B&B Hotels du second étant basée à Theix (Morbihan). Pour sa deuxième participation, l’équipe de Jérôme Pineau espère décrocher une première victoire d’étape. Si elle arrive à domicile, ce serait encore plus beau.

Mais Caleb Ewan reste le grand favori pour signer sa sixième victoire d’étape en trois participation seulement. Cette année, le sprinteur australien visera aussi le maillot vert. La Lotto-Soudal va donc surveiller toutes les attaques et le mettra dans les meilleures conditions pour le sprint final.

L’équipe a de beaux rouleurs et baroudeurs qui se mettront au service de leur sprinteur entre Lorient et Pontivy, elle sera dure à prendre en défaut.

L’avis de Yoann Offredo

« Après deux jours compliqués, les coureurs ont une étape roulante, sans grandes difficultés, qui sera favorable aux sprinteurs. Il y a la côte de Cadoudal 90 km environ après le départ, on la passe sur le GP de Plumelec, puis celle de Pluméliau au 148ème km mais, franchement, elles ne feront pas de différences. Je ne vois pas de bordures se créer.

C’est le début du Tour, toutes les équipes et les leaders sont vigilants et il n’y aura pas trop de vent normalement. S’il y en a, tout dépend dans quel sens il souffle, mais je ne pense pas qu’il sera suffisamment fort pour influer sur la course.

C’est une étape parfaite pour Arnaud Démare qui aura une équipe qui va courir pour lui. Mentalement, il est très fort, même quand il est attendu. Nacer Bouhanni pourrait aussi être dans le coup. Dans la région d’Arkéa Samsic, le sprinteur français voudra frapper un grand coup. »

Vous voulez tout savoir sur le Tour ? Ne manquez pas Le Sport, Spécial Tour de France, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi