mercredi 22 mai 2024

Transferts : Jeffinho, le pari de l’OL

À lire

Arrivé cet hiver, le virevoltant ailier brésilien espère s’inscrire dans la lignée de ses prédécesseurs entre Rhône et Saône. Le joueur plait à Laurent Blanc, mais seul le temps dira si le pari est gagnant.

Un vrai pari

Acheté 10 millions d’euros cet hiver à Botafogo, un autre club que possède l’Américain John Textor, Jeffinho n’avait que très peu de références avant d’arriver à Lyon. L’attaquant n’affichait en effet que 24 matches de Serie A brésilienne pour deux buts et trois passes décisives. Des statistiques étonnantes voire dérisoires pour un garçon qui a fêté ses 23 ans le 30 décembre dernier.

Ce qui n’avait pas empêché l’ancien défenseur de l’OL Fernando Marçal d’assurer sa promotion en fin d’année dernière dans les colonnes de L’Equipe : « Je le dis sans craindre de me tromper, dans mon couloir gauche, je n’ai jamais évolué avec un garçon aussi bon que lui techniquement. C’est un joueur différent. Si j’étais directeur sportif d’un club, je tenterais de le recruter ! » Son départ cet hiver de Botafogo a dépité une bonne partie des supporteurs.

« Jeffinho sent le football »

Entré en jeu à Angers (victoire de l’OL 3-1) le 25 février, il avait été impliqué dans l’action du troisième but lyonnais, signé Bradley Barcola. Trois jours plus tard, Laurent Blanc lui a offert sa première titularisation à l’occasion de la venue de Grenoble en Coupe de France. Jeffinho n’a pas raté l’occasion.

Pour sa première au Groupama Stadium, il a régalé le public, à coup d’accélérations, d’initiatives. Auteur du deuxième but, il a marqué des points pour la suite. Aligné sur l’aile gauche du 4-2-3-1, il a laissé entrevoir des qualités de dribleur et une insouciance qui faisaient défaut à l’OL. Malheureusement blessé lors de ce match, il a ensuite disparu de la circulation plusieurs semaines.

Laurent Blanc sous le charme

Même si le coach reste toujours prudent avec les jeunes joueurs, il a été assez bavard au sujet du Brésilien :

« Il va être plaisant à voir jouer car il est capable de faire des différences quand il a le ballon. Jeffinho sent le football comme c’est souvent le cas avec les Brésiliens. Il a un toucher de balle brésilien, c’est-à-dire techniquement très intéressant. Son jeu est atypique car il est sans cesse en reprise d’appuis : il accélère, il freine, il va tomber, non, il repart… C’est un joueur spectaculaire. Il est arrivé diminué, on savait qu’il n’était pas prêt immédiatement. Ce qui est intéressant pour un coach, c’est qu’il peut faire la différence avec le ballon dans les pieds, mais il le demande aussi dans l’espace. »

L’intéressé confirme la description de son coach : « Je suis un joueur rapide qui représente le football brésilien. J’aime repiquer et percuter. » L’homme promet aussi d’apporter du sourire dans le vestiaire de l’OL : « Je pense que tout le monde connaît les joueurs brésiliens, on est heureux même quand la situation est triste, on apporte toujours ce bonheur. » Les supporteurs espèrent surtout que Jeffinho leur offrira beaucoup de buts et de passes décisives !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi