mardi 27 septembre 2022

Transferts : Jules Koundé (Séville) prêt à rejoindre Chelsea

À lire

Après le transfert de Raphaël Varane vers Manchester United, Chelsea a décidé de répondre. Jules Koundé n’a jamais été aussi proche des Blues, et ils seraient prêts à mettre le prix.

Etre défenseur central français a du bon cet été. Après 10 ans au Real Madrid, Raphaël Varane a décidé de se lancer un nouveau défi. Il a signé à Manchester United pour 50 millions d’euros. De son côté, Jules Koundé se rapproche de Chelsea.

Alors que le défenseur de 22 ans était l’une des attractions du début de mercato, les rumeurs l’envoyant au FC Barcelone se sont calmées rapidement à la fin de l’Euro. La presse anglaise rapportait un intérêt de Manchester United ces derniers jours, afin de former un trio avec Raphaël Varane et Harry Maguire. Mais finalement, un concurrent des Red Devils pourrait bien recruter l’international français (2 sélections).

Chelsea discute avec Séville pour Koundé

Selon Sky Italia, Chelsea discute actuellement avec le FC Séville pour recruter Jules Koundé. Arrivé il y a deux ans après sa formation aux Girondins de Bordeaux, le natif de Paris a très vite impressionné en Liga. Devenu un défenseur référence du championnat, le joueur qui peut également occuper la position de latéral droit serait prêt à rejoindre Chelsea.

Il n’avait qu’une seule condition : disputer la Ligue des Champions l’année prochaine. C’est la raison pour laquelle Jules Koundé a refusé Tottenham ces dernières semaines. Vainqueur de la dernière Ligue des Champions, Chelsea vise un doublé la saison prochaine. Et les dirigeants des Blues semblent décidés à forger un effectif prêt pour cet objectif à Thomas Tüchel.

Alors que le Français possède une clause libératoire à 80 millions d’euros, la presse espagnole rèvèle que Chelsea ne devrait pas avoir à payer cette somme. En effet, elle évoque un prix de départ entre 50 et 60 millions d’euros.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi