samedi 2 mars 2024

TRANSFERTS : Krunic, Lenglet, Benrahma, Ramazani… L’OL avance dans son mercato

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Bien décidé à être très offensif sur le mercatao hivernal, John Textor est prêt à tout. Y compris viser des joueurs très demandés et pas faciles à avoir…

Boosté par un mois de décembre très bien négocié (9 points en 4 matchs), l’Olympique Lyonnais a bien l’intention de poursuivre sur cette voie et vise maintenant la 6ème place (voir la 7ème en cas de victoire en Coupe de France par un club classé dans les 6 premiers). Elle donnera accès à la Ligue Europa Conférence et reste accessible pour l’OL (voir page 16). 

A LIRE AUSSI : Hugo Ekitiké entre Lyon et Reims 

Comme il n’a cessé de l’annoncer depuis plusieurs semaines, John Textor a bien l’intention de se renforcer en janvier pour se donner les moyens de remonter les 11 points qui sépare l’OL du Graal. Après Lucas Perri et Adryelson, les deux brésiliens de Botafogo annoncés à Lyon depuis plusieurs semaines, la priorité de John Textor joue au Milan AC. 

Il s’agit du milieu de terrain bosnien Rade Krunic. Le milieu de terrain de 30 ans, en manque de temps de jeu dans son club, avait déjà été approché l’été dernier, mais le Milan n’avait pas souhaité envisagé un départ. Cette fois, il en est autrement. Le club italien ne cracherait pas sur une belle petite somme (entre 7 et 8 millions), en échange de son joueur. Problème pour l’OL : Fenerbahçe est aussi bien décidé à le recruter et aurait de l’avance.

La piste Lenglet (Aston Villa) est compliquée

Parallèlement aux négociations avec Milan et le joueur, David Friio et son équipe travaillent sur d’autres pistes. En défense notamment. Outre Adryelson, le nouveau directeur sportif de l’OL cherche à rapatrier en France Clément Lenglet. Sur une voie de garage à Aston Villa (prêté par Barcelone), où il n’a joué qu’un seul match de Premier League (ainsi que cinq de Ligue Europa Conférence), l’international français sera en fin de contrat avec le Barça en juin prochain. 

Pour le récupérer, l’OL doit d’abord voir son prêt en Angleterre résilié, puis négocier avec le club catalan le rachat de ses derniers mois de contrat. Une chose est sûre : l’OL ne paiera pas les 8 millions de la valeur estimée de l’ancien joueur de Nancy. Le souci, c’est que l’OL n’est pas le seul à vouloir Lenglet. Selon la presse italienne, le Milan AC a des vues sur lui, alors que les médias allemands évoquent un intérêt du Bayern. L’avantage de l’OL, c’est que, contrairement à ses concurrents, il propose une place de titulaire indiscutable.

Saïd Benrahma (West Ham) pisté

L’OL se montre aussi très entreprenant pour renforcer son attaque. Avec deux pistes prioritaires : le jeune ailier gauche d’Alméria, Largie Ramazani. L’international espoir belge, considéré comme une pépite dans son pays, sera en fin de contrat en 2025 et pour le club espagnol, c’est le bon moment pour le vendre et récupérer au moins 6 millions d’euros. Capable de jouer aux trois postes de l’attaque, Ramazani est aussi dans le viseur de Lille, qui a aussi ouvert des discussions avec le club espagnol pour le transfert du joueur de 22 ans. C’est lui qui devrait avoir le dernier mot sur son futur club. 

Pour se renforcer en attaque, l’OL piste aussi l’international algérien de West Ham, Saïd Benrahma. Le joueur de 28 ans peut aussi occuper tous les postes de l’attaque, et est en manque de temps de jeu chez les Hammers (485 minutes de jeu depuis le début de saison). En fin de contrat en 2026, il pourrait partir dès janvier, mais pas à moins de 20 millions d’euros. 

Parmi les pistes suivies par l’OL, on trouve aussi Jesse Lingard (sans club, également convoité par Lille et Marseille, voir ci-contre), Florian Thauvin (Udinese), Nayef Aguerd (West Ham).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi