jeudi 23 septembre 2021

Transferts : Lémina est à Nice, Pablo Rosario pourrait suivre, Rémy aussi, la piste Sissoko toujours active

À lire

Comme nous l’annoncions ici-même le 18 juillet dernier, sauf retournement de situation peu probable, Mario Lémina va s’engager avec l’OGC Nice dans les prochaines heures.

Après le transfert définitif de Jean-Clair Todibo, ainsi que les signatures de Calvin Stengs et Justin Kluivert, l’ancien joueur de l’OM (passé par la Juventus, Galatasaray et Fulham la saison dernière) sera la quatrième recrue des Aiglons.

Le joueur de 27 ans est arrivé hier soir sur la Côte d’Azur pour régler les derniers détails de son transfert. Malgré l’arrivée de Newcastle dans le dossier, l’international gabonais (qui appartient à Southampton) a choisi le projet niçois pour se relancer après une saison difficile en Premier League, qui s’est terminée par la relégation de Fulham où il était prêté).

Selon nos informations, sauf très peu probable retournement de situation, Mario Lémina pourrait passer sa visite médicale dans journée et signer son contrat au plus tard dans la soirée. Nice doit payer environ 4 millions d’euros à Southampton.

Pablo Rosario, Rémy, Sissoko… Nice va encore recruter

La signature de Mario Lémina ne veut pas dire pour autant que le recrutement des Aiglons est terminé. Le nom du milieu de terrain défensif néerlandais du PSV Eindhoven, Pablo Rosario circule sur la Côte d’Azur. Le joueur de 24 ans peut également jouer en défense centrale, une polyvalence qui plait à Christophe Galtier.

Autre souhait du nouvel entraîneur du GYM : recruter un attaquant expérimenté. Celui-ci pourrait être Loïc Rémy. Le joueur de 34 ans est aujourd’hui à Rizespor (Turquie), qu’il a rejoint l’été dernier malgré une proposition pour prolonger du LOSC de Galtier. Il sera en fin de contrat dans un an. Les pistes Yilmaz (Lille) et Slimani (Lyon) restent aussi actives.

En revanche, l’arrivée de Mario Lémina refroidit la piste Sissoko, même si le staff Niçois reste à l’affût. Si le projet niçois avance bien, Ineos souhaite toujours un élément phare pour le porter et n’a pas abandonné l’idée de récupérer l’international tricolore.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img