mercredi 21 février 2024

TRANSFERTS : les 10 infos fortes du mercato

À lire

Le marché des transferts a fermé ses portes cette nuit. Retour sur les faits les plus marquants en Ligue 1. 

Lyon, club de Ligue 1 le plus actif

Avec 7 arrivées pour un tout petit peu moins de 50 millions d’euros (option d’achat de Mangala comprise), l’OL a été le club de Ligue 1 le plus actif. Pierre Sage va donc pouvoir renouveler son équipe à 75%.

A LIRE AUSSI : Pierre Sage (OL) déjà en danger

Le PSG très (trop ?) calme

Deux arrivées (Berlado et Moscardo) de jeunes joueurs brésiliens, pour un total de 40 millions d’euros et plus rien. Alors que l’on attendait au moins un joueur lors de la dernière journée, le PSG est resté inactif, se contentant du départ d’Ekitiké. Une passivité qui a très moyennement plu à Doha.

Le transfert le plus surprenant : Nemanja Matic finalement à Lyon

Alors que la cause paraissait définitivement perdu, avec un transfert du Serbe vers Besiktas, c’est finalement à l’OL que le Rennais a posé ses valises , paraphant un contrat d’un an et demi (indemnité de transfert de 2,6 millions d’euros). Un retournement de situation que personne n’avait vu venir. Le joueur de 35 ans a suivi son idée de départ, qui était de venir dans le Rhône. Il quitte un club en lice » en Ligue Europa et refuse une proposition du 4ème du championnat de Turquie pour rejoindre un club qui lutte pour le maintien. 

Le transfert le plus intéressant : Quentin Merlin à l’OM

A la recherche d’un remplaçant à Renan Lodi, parti en Arabie saoudite, l’OM a recruté deux joueurs : d’abord Ulisses Garcia, un suisse de 25 ans, inconnu, même s’il compte 7 sélections en équipe nationale, et surtout, Quentin Merlin. Le grand espoir du FC Nantes avait tellement envie de venir, qu’il a mis la pression sur le club pour le laisser partir. Finalement, l’OM a quand même dû payer 12 millions (bonus compris), mais ne devrait pas le regretter. Si le joueur fait pour jouer piston avec une défense à trois, s’intègre bien, ça peut faire mal !

Le transfert le plus long : Hugo Ekitiké enfin parti

Après avoir fait de la résistance l’été dernier, au point d’avoir failli faire capoter le transfert de Randal Kolo Muani au PSG, Hugo Ekitiké a recommencé cet hiver. Soit la club et les conditions salariales ne convenait pas au joueur, soit c’est le montant du transfert qui ne convenait pas au PSG. Finalement, ouf ! Lors de la dernière journée, le joueur, Francfort et le PSG ont enfin trouvé un accord. Un prêt de cinq mois avec une option d’achat fixée à 30 millions d’euros, dont 4 millions de bonus. 

Le transfert le plus tourné vers l’avenir : Gabriel Moscardo signe blessé

Malgré une blessure à la cheville qui a nécessité une opération (le joueur devait être opéré à Doha), Gabriel Moscardo a signé un contrat de quatre ans et demi avec le PSG. Il faut dire que le Brésilien des Corinthians n’a que 18 ans. Prêté dans la foulée à son club, il va donc faire sa convalescence au Brésil et rejouer avec les Corinthiens, avant de revenir à Paris l’été prochain. 

Le transfert le moins médiatisé : Azor Matusiwa, 4 ans et demi à Rennes

deux ans et demi après son arrivée à Reims contre un chèque de 4 millions d’euros, le milieux de terrain néerlandais de 25 ans, a rejoint Rennes contre un peu plus de 15 millions d’euros. Un transfert qui s’est fait dans un quasi anonymat, mais qui peut peser lourd pour la suite de la saison. Autant pour Reims, qui perd un élément important, que pour Rennes, qui a bien remplacé Nemanja Matic, parti à Lyon, six mois après son arrivée en Bretagne. 

Le transfert le plus soudain : Jonathan Clauss poussé vers la sortie

Deux jours avant la clôture du mercato, on apprenait que Jonathan Clauss était poussé vers sa sortie par Pablo Longoria. Une décision surprenante, tant le latéral droit de l’OM et des Bleus a été performant pendant la première partie de la saison. Selon nos confrères de l’Equipe, il s’agit surtout d’un problème d’état d’esprit. Finalement, cela restera un gros coup de pression, l’international français (sous contrat jusqu’en 2026, n’a pas bougé. 

Le transfert le plus malin : Vitinha au Genoa sous condition…

A l’origine, Pablo Longoria voulait un transfert sec et rien d’autre. Mais, il y avait aussi moyen de s’arranger… Ainsi, le Portugais, dont un départ dès cet hiver était la seule possibilité, a rejoint le 11ème de Série A (encore en course pour une qualification européenne) sous la forme d’un… prêt, avec une option d’achat fixée à 25 millions. L’astuce, c’est qu’en contre partie, les Italiens lèvent l’option d’achat de Ruslan Malinovskyi, d’un montant de 7 millions d’euros.

Le transfert raté : Saïd Benrahma ne viendra pas à l’OL

Tout était bouclé entre l’OL et West Ham pour le transfert de l’international algérien Saïd Benragma. Mais le club anglais n’a pas envoyé les documents dans les temps et l’opération n’a pas pu être enregistrée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi