samedi 28 janvier 2023

Transferts : les chantiers du mercato de l’OL

À lire

En retard avant la coupure internationale, Lyon a besoin d’améliorer son effectif lors du Mercato hivernal pour atteindre son ambition initiale : une place sur le podium.

Huitième après 15 journées de Ligue 1, au moment de la coupure liée à la Coupe du monde, l’Olympique Lyonnais n’était pas à sa place, selon les réflexions de bon nombre d’observateurs et supporteurs. Selon eux, compte tenu de la valeur de l’effectif, Lyon devrait au moins être dans le Top 5. Or, à quelle position l’OL a-t-il terminé le championnat 2021/2022 ?

A la… huitième place. Et si cela signifiait justement que l’OL est parfaitement à sa place ? Au club, personne ne peut valider une telle analyse. Les décideurs étaient au contraire persuadés d’avoir offert au début de saison à Peter Bosz les moyens nécessaires aux ambitions du club. Débarqué depuis, l’entraîneur néerlandais a été remplacé par Laurent Blanc.

Depuis son arrivée, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France a plusieurs fois mis en avant la « jeunesse » de sa ligne défensive. Entre les lignes, on a plusieurs fois compris qu’il voulait des renforts, même si le Cévenol est lucide : « Je pense qu’il faut renforcer le groupe, mais on fera la saison avec 90% de cet effectif, c’est la réalité ». Il reste donc 10% de l’effectif qui est susceptible de bouger. Essayons d’y voir plus clair, ligne par ligne.

Pariez sur France – Maroc et profitez d’un BONUS de 100 euros avec le code QUOTIDIEN !
(cliquez sur les images ci-dessous)

Gardiens

Prolongé en juin 2022 jusqu’en 2025, Anthony Lopes n’a plus aucun souci à se faire. Un temps menacé au moment de l’arrivée de Peter Bosz, le Portugais est redevenu indéboulonnable. Rien ne va pas non plus bouger au sujet de ses doublures Rémy Riou et Kayne Bonnevie. En revanche, le quatrième gardien, l’Allemand Julian Pollersbeck, est toujours incité à se trouver une porte de sortie, alors que son contrat court encore jusqu’en juin 2024.

Défenseurs

C’est le secteur qui est sans doute le plus amené à bouger cet hiver. Laurent Blanc a besoin d’un voire de deux défenseurs expérimentés. A droite, Malo Gusto a besoin d’être concurrencé par un joueur expérimenté. Le nom du défenseur néerlandais de l’AS Roma Rick Karsdorp circule. A 27 ans, cet éphémère international néerlandais (3 sélections) ne joue pas toujours à la Roma où José Mourinho lui préfère régulièrement le Turc Celik. Laurent Blanc veut du vécu international, il ne sera pas forcément comblé avec Karsdorp, mais celui-ci lui offrirait au moins un recours fiable, surtout au cas où Malo Gusto venait à s’en aller. Le jeune latéral droit de l’OL jouit en effet d’une très belle cote sur le marché européen.

A 19 ans, il n’a toujours pas prolongé ni revalorisé son contrat avec l’OL, qui court jusqu’en 2024. Sa valeur marchande est estimée entre 15 et 20 M€. L’OL ne serait sans doute pas vendeur à ce prix, mais attentif en cas de proposition d’un montant supérieur. Beaucoup de cadors européens auraient coché son nom : le Bayern Munich, le Real Madrid et le FC Barcelone, rien que ça ! S’il fallait le remplacer, le Français Sacha Boey (21 ans, Galatasaray) pourrait faire partie des cibles.

Dans l’axe, Laurent Blanc a sorti Jérôme Boateng de la cave. Mais l’Allemand, qui ne sera pas renouvelé à la fin de la saison, n’incarne pas une solution d’avenir. L’entraîneur apprécie Sinaly Diomandé et encore plus Castello Lukeba, mais a souvent pointé du doigt leur jeunesse. Damien Da Silva n’étant plus une alternative fiable, l’OL a clairement besoin d’un cador à ce poste. Si Lyon doit dégainer le chéquier cet hiver, ce sera sans doute à ce poste. Parmi les noms évoqués, celui d’Alexander Djiku alimente la chronique lyonnaise depuis plusieurs années. Florian Maurice avait déjà été à deux doigts de recruter le Strasbourgeois il y a quelques saisons.

Laurent Blanc le spécialiste

En fin de contrat en Alsace dans six mois, il a de bonnes chances de changer d’air cet hiver. A 28 ans, il est une valeur fiable du championnat de France. L’été dernier, l’OL avait longtemps discuté avec l’ancien Toulousain Issa Diop. Mais depuis il a quitté West Ham pour Fulham et n’a donc aucune chance de bouger de nouveau dès cet hiver. En revanche, l’ancien international français Elaquim Mangala (31 ans) rêve de se voir offrir un nouveau club. Sans club depuis son départ de l’AS SaintEtienne l’été dernier, cet ancien joueur de Manchester City s’est livré récemment à un plaidoyer en sa faveur dans la presse :

« Je suis sur le marché, il faut le savoir et pas du tout en fin de carrière. Quand on m’appellera, je serai prêt. La meilleure opportunité pour moi va arriver, je le sais. Maintenant, il faut juste trouver le bon endroit. » Lyon est-il prêt à prendre le risque ? Ce n’est pas franchement dans les habitudes de la maison, mais Laurent Blanc semble vraiment attaché à voir débarquer un défenseur expérimenté…

Sinon, le jeune Français Evan Ndicka pourrait avoir envie de quitter Francfort. A 23 ans, sa valeur marchande est estimée à une trentaine de millions d’euros. Cela semble être hors de portée pour l’OL actuellement. Dans le couloir gauche, le club est en revanche comblé par l’Argentin Nicolas Tagliafico et sa doublure brésilienne Henrique.

Milieux

Avec Corentin Tolisso, Maxence Caqueret, Johann Lepenant, Houssem Aouar, Romain Faivre et Jeff Reine-Adelaïde, ce ne sont pas les joueurs à disposition de Laurent Blanc qui manque. Mais l’OL a perdu gros l’été dernier avec le départ de Lucas Paqueta. Le club a beau tenté d’avoir fait circuler l’idée que la perte du Brésilien serait compensée par la pléiade de joueurs restants, il n’en a rien été. Sans surprise, on ne remplace pas au pied levé un international Auriverde ! Parmi les joueurs cités précédemment, Houssem Aouar est une fois de plus susceptible d’aller voir ailleurs.

En fin de contrat en juin, il partira gratuitement s’il n’est pas transféré dès cet hiver. En Italie, on évoque une éventuelle offensive de l’AC Milan à hauteur de 8 millions d’euros. Pas une somme folle pour ce joueur, mais toujours mieux qu’un départ libre l’été prochain… Côté renforts, il a été question du Ghanéen Mohammed Kudus. Le joueur offensif de 22 ans de l’Ajax Amsterdam a été en vue au Mondial. Il est estimé à 15 millions d’euros.

On a aussi entendu parler de l’Algérien Nabil Bentaleb (28 ans), auteur d’une belle première partie de saison avec le SCO d’Angers, et du Tunisien Skhiri Ellyes. L’ex-Montpelliérain (27 ans), milieu défensif, sera en fin de contrat dans six mois à Cologne. Plus offensif, le Turc Orkun Kökçü (21 ans) est aussi cité. Il évolue au Feyenoord Rotterdam et est valorisé à plus de 20 millions d’euros…

Attaquants

L’OL a fait fort l’été dernier en parvenant à faire revenir gratuitement Alexandre Lacazette. Laurent Blanc apprécie l’associer à Moussa Dembélé. Problème, ce dernier est en fin de contrat et aurait des envies de Premier League. Comme Houssem Aouar, il sera libre dès le 1er janvier de signer gratuitement où il le souhaite pour la prochaine saison.

L’OL doit donc parvenir à le convaincre de prolonger ou le transférer dès cet hiver histoire de récupérer quelques millions d’euros. En cas de départ, l’OL aura besoin d’un attaquant supplémentaire. A Lyon, ils sont beaucoup à espérer le retour de Memphis Depay, qui ne réussit pas au Barça. Fantasme ou réalité ? L’avenir nous le dire. Le Mercato d’hiver fermera ses portes le 31 janvier à 23 heures.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi