mardi 18 juin 2024

Troyes et Ajaccio en L2, Lens en C1, le PSG champion dimanche… Ce que l’on sait après la 35ème journée de Ligue 1

À lire

Si le duel reste entier dans la lutte pour la 2ème place, la 35ème journée de Ligue 1 a été riche d’enseignements. Le PSG peut même être champion dès dimanche.

Le PSG peut être champion dimanche prochain officiellement. Pour cela, les Parisiens, qui seront à Auxerre, doivent faire un meilleur résultat que l’OM à Lille et Lens à Lorient. Si le PSG fait le même résultat que ses deux poursuivants, il pourra compter sur sa meilleure différence de buts (+17 et + 19 par rapport à Lens et l’OM), pour s’assurer du titre, même en cas de défaite lors de ses deux derniers matchs.

A LIRE AUSSI : le scandale de la journée contre l’homophobie

Lens est officiellement certain de terminer sur le podium. Monaco, accroché à Louis II par Lille, compte dix points de retard et ne pourra pas revenir sur les Nordistes. Mais les Monégasques ne sont qu’à 8 points de l’OM et peuvent encore, mathématiquement, rêver de C1. Il faudra un petit miracle aux hommes de Philippe Clément.

Angers pour son honneur

Mathématiquement, toutes les équipes classées jusqu’à la 10ème place (Nice, avec 51 points) peuvent encore espérer se qualifier pour la Ligue Europa conférence. Lille, 5ème, a 60 points.

Battus respectivement au Parc des Princes (0-5) et à Rennes (0-4), Ajaccio et Troyes sont officiellement en Ligue 2. Il reste une place en enfer à attribuer. Elle sera pour Strasbourg (38 points, -7), Brest (38 points, -11), Auxerre (34 points, – 25) ou Nantes (33 points, -15). En revanche, Toulouse, grâce à son match nul contre Nantes, est officiellement sauvé.

Il reste trois matchs à Angers (à Reims, contre Troyes et à Nantes), pour prendre des points et ne pas devenir la pire équipe de l’élite française, avec 17 points pris (Lens, saison 88/89). Le SCO a pour l’instant 14 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi