dimanche 29 janvier 2023

UAE Team Emirates : L’année de tous les défis

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Les objectifs de la UAE Team Emirates ne vont pas manquer en cette saison 2023 et pas seulement sur le Tour de France.

Plus les saisons passent, plus les victoires sont impressionnantes et en nombre pour la formation UAE Team Emirates : 31 victoires en 2019, 33 en 2020, 34 en 2021 et 48 la saison dernière. Jamais l’équipe émiratie n’avait donc autant gagné depuis sa création qu’en 2022. Certains esprits chagrins pourraient y voir une forme de normalité étant donné le fort budget de l’escadrille avec la présence du cador et n°1 mondial Tadej Pogacar.

Cependant comme nous le confie Matteo Trentin, la UAE Team Emirates n’est absolument pas rassasiée. Bien au contraire ! En 2023, l’appétit de cette équipe devrait être encore plus aiguisé. Avec des buts à atteindre bien ciblés.

« Retourner sur le Tour pour le gagner »

« L’objectif ultime de la UAE est de devenir la formation la plus forte au monde. On se rend bien compte qu’au fil des saisons, la compétition devient de plus en plus ardue et serrée. Les équipes sont de plus en plus fortes. Il faut en permanence faire le petit résultat en plus par rapport aux autres qui va te porter vers la 1ère place. On a vu que notre équipe a devancé en termes de points la INEOS Grenadiers. Sans parler de la Jumbo-Visma qui est vraiment très, très forte. La bataille s’annonce donc encore très rude la saison prochaine. D’autant que je m’attends à un retour au tout premier plan de la Quick-Step. Cette équipe devrait afficher un degré de performance bien plus élevé qu’en 2022 (49 victoires, Ndlr) » prévient Matteo Trentin.

Et le champion d’Europe sur route 2018 de poursuivre : « Les attentions seront portées vers le Tour de France. C’est la course la plus importante du calendrier. Tadej Pogacar a fini 2ème du dernier Tour de France (battu par Jonas Vingegaard, Ndlr). Le but est de retourner sur cette course pour la gagner ! ». Le compte à rebours a déjà commencé dans cet objectif de reconquête. Mais il y aura aussi d’autres grands rendez-vous à bien négocier. Quand on est UAE, on se présente pour gagner et partout !

La recrue : Wellens sort de sa zone de confort

Tim Wellens (31 ans) a signé un contrat de deux saisons avec UAE Team Emirates. Après dix saisons chez Lotto-Soudal, le Belge a voulu changer d’environnement car « il est temps de relever un nouveau défi au sein d’une structure professionnelle avec beaucoup d’ambition ».

« C’est un coureur très fort. Il a passé beaucoup de saisons chez Lotto. Il va vivre une nouvelle expérience. Il va découvrir une nouvelle équipe. Tout va être nouveau pour lui, mais il devrait bien se sentir dans notre équipe. Avec ses qualités, il devrait être une belle plus-value pour nous » est persuadé Matteo Trentin.

Wellens a déjà signé de très belles victoires comme l’Eneco Tour (Tour du Benelux) en 2014 et 2015, mais aussi le Tour de Pologne en 2016, le Tour de Guangxi en 2017. Le Flamand a également gagné deux étapes sur le Tour d’Italie et deux autres sur la Vuelta. Il a aussi remporté le GP de Montréal en 2015.

Transferts

Arrivées : Bax (Alpecin-Deceuninck), Grossschartner (BORA-hansgrohe), Novak (Bahrain-Victorious), Vine (AlpecinDeceuninck), Vink (Bolton Equities), Wellens (Lotto-Soudal), A.Yates (INEOS Grenadiers)

Départs : Costa (Intermarché-Circus Wanty), Gaviria (Movistar), Suter (Tudor Pro Cycling), Ardila (Burgos-BH)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi