lundi 24 juin 2024

Hand : un mercato de folie dans la petite cage des gardiens !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

En 2022, les cages de Paris, Nantes ou encore Montpellier changeront de visages. Avec la moitié des clubs de Starligue à pied d’œuvre, un point s’impose sur le mercato de hand des gardiens.

PARIS SAINT-GERMAIN

Le PSG a décidé de changer ses hommes pour continuer à jouer les premiers rôles. En fins de contrats, Yann Genty et Vincent Gérard n’ont pas démérité, mais le club parisien a décidé de se projeter avec le recrutement de Andreas Palicka et Jannick Green.

Le premier est une référence internationale. Vainqueur du dernier Euro, il avait aussi été désigné meilleur gardien du Mondial 2021. A 35 ans, le Suédois arrive de Redbergslids IK pour deux ans. Tout comme l’international danois qui a tout gagné en sélection et qui cherche à étoffer son palmarès en club à 33 ans. Green finissant la saison à Magdebourg.

Pour Vincent Gérard, ce sera Saint-Raphaël qui l’accueillera pour les trois prochaines années. De son côté, Yann Genty, relèvera un dernier défi avec Limoges. « C’est la valse, mais ce n’est pas plus mal que ça bouge entre les clubs et de voir pas mal de gardiens français en profiter, analyset-il. Il y a du talent en France et c’est bien de leur faire confiance. Me concernant, je pars pour un projet intéressant. Il y a un effectif qui se construit doucement. »  

HBC NANTES

A Nantes, il y aura aussi un changement total chez les gardiens. Si Mickaël Robin a décidé de mettre fin à sa carrière, Emil Nielsen sera prochainement un gardien du FC Barcelone. Le Danois de 24 ans passant clairement un cap.

Pour le remplacer, le H a réussi à attirer l’international croate Ivan Pesic qui arrive, à 33 ans, du HC Meshkov Brest pour trois ans, mais aussi Viktor Hallgrimsson. A 21 ans, le portier islandais est un espoir de son poste et à l’Euro, il s’est mis en évidence face à la France. Un gros coup pour Nantes.

MONTPELLIER HB

De son côté, Montpellier a rappelé l’un de ses anciens pour pallier le départ de Marin Sego à Göppingen. A bientôt 30 ans, Rémi Desbonnet revient riche d’une grande expérience acquise de ses neuf années à Nîmes. En s’engageant pour quatre ans, il sait qu’il aura la chance de montrer ses progrès aux côtés de Kévin Bonnefoi.

MAIS AUSSI…

Cesson Rennes avec l’arrivée d’Arnaud Tabarand (Istres). Chambéry avec l’arrivée du Croate Filip Ivic (RK Zagreb). Nîmes avec l’arrivée du Slovène Joze Baznick (Cesson Rennes). Istres avec l’arrivée de l’Espagnol Xoan Ledo (Bidasoa).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi