jeudi 29 septembre 2022

Vahid Halilhodzic : « Pochettino a le meilleur effectif du monde ! »

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Depuis le Maroc où il a pris les rênes de la sélection nationale, l’ancien avant-centre (1986/1987) et entraîneur (de 2003 à 2005) du PSG Vahid Halilhodzic décrypte le défi de Mauricio Pochettino à l’aune de sa propre double expérience parisienne.

Le PSG fait souvent appel à d’anciens joueurs, qu’est-ce que cela dit du club selon vous ?

Le PSG, mais aussi beaucoup de grands clubs considèrent qu’il est important de ne pas oublier le passé. Et dans le passé, parfois, il y a des joueurs qui ont laissé une trace, ou pas d’ailleurs, et qui sont devenus de bons entraîneurs. Il ne suffit pas d’avoir marqué son temps comme joueur pour avoir un chemin tout tracé vers le banc de touche. Vous ne pouvez pas arriver sans avoir fait vos preuves.

Avant de revenir à Paris, j’avais eu de très bons résultats à Lille et à Rennes. Pochettino a réussi de belles choses avec Tottenham, en les amenant en finale de la Ligue des Champions. Le statut d’ancien joueur vous offre, tout de suite, davantage de crédibilité vis-à-vis des joueurs, de l’encadrement, des supporteurs, de la presse. C’est hyper important dans un contexte aussi médiatisé que le PSG, mais ce n’est pas suffisant.

Coach Vahid : « Pochettino arrive dans un club en pleine ascension »

Trouvez-vous des similitudes entre votre parcours et celui de Pochettino ?

Pas beaucoup… Lorsque je suis arrivé, Canal + voulait se désengager d’un club hyper endetté. Je rêvais de faire un duo Pauleta-Ronaldinho, mais la situation financière a obligé les dirigeants à vendre le second pour passer devant la DNCG. Forcément, avec Ronaldinho, on peut imaginer que l’équipe allait être meilleure. On s’était pourtant qualifiés pour la Ligue des Champions, en gagnant la Coupe de France et en finissant 2èmes du championnat derrière Lyon.

Aujourd’hui, je considère que le PSG a le meilleur effectif du monde avec des joueurs exceptionnels dans le domaine offensif (Mbappé, Neymar, Di Maria), mais aussi au milieu avec Verratti, et derrière avec un Marquinhos impeccable et un Navas solide. Pochettino arrive dans un club en pleine ascension qui a les moyens de ses ambitions.

« La victoire à Barcelone est avant tout celle des joueurs. S’il avait perdu, c’était sa faute »

Et avec aussi une énorme pression !

Forcément, c’est normal. La pression fait partie du job et elle ne m’a jamais gêné, au contraire. Zidane a gagné trois Ligues des Champions avec le Real et, à la moindre défaite, on voit bien que même lui est remis en cause. Je rêverais d’avoir autant de pression que Pochettino en étant à la tête de ce PSG là, avec cet effectif et ce budget !

Pour être passé par là avant lui, que pouvez-vous lui conseiller ?

Paris est avec le Real ou Barcelone le club qui suscite le plus de réactions dans le monde, une vitrine incroyable qui est liée au rayonnement international de la ville, capitale de la France, et à la dimension économique des propriétaires du club autant qu’à la qualité exceptionnelle de ses joueurs. Dans ce contexte, pour un entraîneur, la difficulté, c’est tout ce qu’il y à gérer en dehors du terrain.

A mon époque, si ma deuxième saison a été aussi difficile, c’est certainement parce que je n’ai pas su gérer les à-côtés, que je me suis mis la presse à dos, que je n’ai pas réussi à protéger mon équipe. A lui de faire en sorte de bien maîtriser son groupe, de le préserver des tentations de la vie parisienne, de garder le contrôle sur les décisions sportives, de ne pas perdre le pouvoir, de rester fidèle à ses principes.

Et pour ça, tous les jours comptent parce que vous êtes jugé en permanence, toutes vos décisions sont analysées, tous vos entraînements sont disséqués. Je crois qu’il connaît le club, tous ses pièges, le haut niveau. Il aura plus de pression qu’à Tottenham.

Retrouvez la suite de l’interview de Vahid Halilodzic dans le magazine Le Foot Paris, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi