mardi 11 mai 2021

Valentin Kieffer (Saran HB) : « On vise la montée »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Cette saison, il sera un élément important du Saran Loiret Handball. A 21 ans, le jeune portier Valentin Kieffer compte réussir une grande année avec les Septors.

Le handball et la compétition vous ont-ils manqué ?

On a connu une longue période sans hand. Ce n’était pas facile. On est content de simplement aller à l’entraînement et de retravailler avec ses coéquipiers. On retranspire. C’est top ! C’était dur de voir la saison dernière s’arrêter d’un coup. Même si on sait que c’était pour des raisons sanitaires.

D’un point de vue sportif, on était sur une bonne lancée. On revenait bien, mais c’est du passé. Il faudra surfer sur la bonne fin de saison dernière pour enchaîner avec cette nouvelle. 

Partez-vous dans l’idée que la saison ira à son terme ?

On ne veut pas se retrouver dans la situation de Limoges et que le championnat s’arrête. Il faudra commencer du mieux possible. Il faudra être à fond. L’an passé, c’était un peu compliqué. On a perdu les premiers matches. Il faut bien démarrer pour ensuite bien enchaîner. On doit se mettre dans le rythme. Il faut faire gaffe au faux départ. 

Quel est l’objectif cette saison ? 

On veut être dans le peloton de tête pour pouvoir viser la montée. C’est l’objectif du club. Les joueurs vont tout faire pour réaliser cela. La D2 reste un championnat élevé avec des surprises chaque week-end. C’est bien d’avoir des ambitions, mais il faudra être régulier. C’est comme chaque saison. C’est l’équipe qui fera moins de faux pas et qui va gérer le mieux les matches qui montera à la fin. On doit se donner les moyens d’atteindre ces objectifs. 

« J’AI ENVIE DE PASSER UN CAP »

Valentin Kieffer

Personnellement, quelle est l’idée ? 

Je veux encore continuer à progresser et gagner en régularité. Je veux continuer à passer des caps pour passer des échelons et des étapes. Ça va être une année importante pour moi. 

Avec votre progression, la saison tronquée a-t-elle été un coup de frein ?

J’enchaînais des bonnes saisons et cette période de Covid a été comme un frein. Ça fait partie des aléas. On est sportif. On s’adapte. Il va falloir qu’on se relance et qu’on retrouve les repères pour progresser. L’an passé, j’ai pu bénéficier des conseils de José Manuel Serra. C’était top. On parlait beaucoup. C’était intéressant d’échanger avec lui. Il a connu le très très haut niveau. C’est mon rêve. Ça va me servir. J’en suis sûr. 

Le fait d’avoir plus de responsabilités cette saison,est-ce un plus ? 

On est une paire plus jeune (avec Nicolas Gauthier, Ndlr). On va tout faire pour réaliser une grande saison et être réguliers. C’est important. C’est une année importante pour le club et d’un point de vue personnel. C’est l’enjeu. J’ai envie de passer le cap de jouer en D1 dans le futur. 

Passer ce statut d’espoir à confirmation… 

(Il coupe) C’est mon idée. Ce n’est pas facile. Il faudra beaucoup travailler pour réussir. 

En tant que champion du monde juniors et meilleur gardien de l’épreuve en 2019, y a-t-il une attente supplémentaire vous concernant ? 

Je ne me prends pas la tête par rapport à cela. Je dois seulement être bon chaque week-end et enchaîner les bons matches en étant décisif. Je ne m’en préoccupe pas. Je veux d’abord aider l’équipe et rapporter des points. 

Crédit photo : Saran Handball

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img