mardi 27 février 2024

Van Baarle / Ferrand-Prévot, une love story dans le peloton

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis plusieurs mois, Dylan van Baarle et Pauline Ferrand-Prévot filent le parfait amour. Au point de l’officialiser depuis peu pour le plus grand plaisir de leurs supporteurs.

C’était une rumeur qui courrait dans le peloton depuis plusieurs mois, il a suffi d’une photo sur les réseaux sociaux pour enfin confirmer l’idée d’une idylle naissante entre la Française Pauline Ferrand-Prévot et le Néerlandais Dylan van Baarle.

« Loin des yeux, près du cœur. Et il ne vaut mieux tard que jamais… mais je reste fidèle à moi-même, toujours un peu en retard. Bonne Saint-Valentin my Love. » Allongé à ses côtés, Dylan van Baarle (31 ans le 21 mai) ne peut cacher son sourire d’être avec sa nouvelle compagne.

A 31 ans, Pauline Ferrand-Prévot continue de vivre à fond ses histoires d’amour et de les partager sur les réseaux sociaux. Déjà en couple avec le triathlète Vincent Luis entre 2012 et 2015, elle avait ensuite succombé au charme d’un autre champion, Julien Absalon.

« Au moment où tu l’attends le moins… »

Pendant six ans, la multiple championne du monde avait partagé sa vie avec le double champion olympique de VTT qui l’avait aidé dans sa progression durant ces dernières années. Mais, en 2021, ils officialisaient leur séparation. Entretemps, la native de Reims avait renoué avec le succès avec quatre titres mondiaux supplémentaires remportées en 2022, sur trois terrains de jeu différents (crosscountry, VTT, Gravel).

Depuis, c’est sous les couleurs d’INEOS Grenadiers que la Française se prépare pour cette saison 2023 et pour les prochains Jeux Olympiques de Paris 2024. INEOS Grenadiers, l’ancienne formation d’un certain…

Dylan van Baarle, depuis parti chez Jumbo-Visma et qui était lui en couple avec la cycliste néerlandaise de la Movistar Floortje Mackaij (27 ans). Le natif de Voorburg a eu le droit à une véritable déclaration d’amour de la part de la Française à l’occasion de la Saint-Valentin, en février.

« Je crois vraiment à l’amour. Après, le fait d’avoir connu des déceptions m’a menée à me dire que ça n’existait pas, que c’était juste dans les films. Et c’est souvent au moment où tu l’attends le moins, finalement, que ça arrive… donc il existe peut-être réellement. Il faut peut-être simplement placer le curseur au bon endroit. »

Un duo amoureux inattendu

« L’amour, c’est d’abord être bien avec soi-même, si ce n’est pas le cas, tu ne peux pas aimer quelqu’un, tu fais semblant, parce que ça fait bien d’être en couple (un peu comme poster un message le 14/02, c’est pour cela que je l’ai fait bien plus tard ahah. Blague), c’est confortable, tu n’es pas tout seul le soir, donc tu as l’impression d’aimer, mais aujourd’hui, je crois vraiment que ça n’est pas ça, qu’il doit y avoir du respect, que chacun doit être heureux dans ce qu’il fait et que l’épanouissement d’un couple vient de l’épanouissement des deux partis (qui n’en font qu’un du coup). »

« C’est là que tu peux tisser des liens encore plus forts ! Alors oui, l’amour c’est pas facile (même pas du tout des fois) mais ça vaut le coup d’être vécu (rien n’est jamais vraiment facile de toute façon…) mais « une vie sans amour serait une vie sans soleil », non ? A méditer… Bonne journée à tous de pas St-Valentin du coup.

Pauline Ferrand-Prévot au chevet de Van Baarle

Depuis, Pauline Ferrand-Prévot a retrouvé le bonheur de vivre pleinement sa passion et il est évident que l’amour ne pourra que lui donner des ailes pour se dépasser et aller décrocher ses prochains challenges comme la médaille d’or olympique à Paris en 2024. Déjà connu et reconnu en France après sa victoire l’année dernière à Paris-Roubaix, Dylan van Baarle devrait lui ne plus passer inaperçu dans l’Hexagone pour être le nouveau compagnon de la Française.

Au moment de le voir chuter lourdement sur Paris-Roubaix, lors du passage dans la Trouée d’Arenberg, le coureur de la Jumbo-Visma avait pu compter sur le soutien de Pauline Ferrand-Prévot pour panser ses plaies et soigner ses bobos. La Française ne manquant pas de donner des nouvelles de son « chéri ».

« L’enfer du Nord porte (trop) bien son nom… Interminable attente hier pour avoir des nouvelles sur l’état de santé de Dylan. Il souffre de fractures à la main gauche et au coude droit. Mais quel combattant ! »

Pressenti pour vivre une 8ème participation sur le Tour de France avec la Jumbo-Visma, Dylan van Baarle se soigne pour être prêt en juillet. Il tentera de faire honneur à sa compagne sur ses terres avec l’ambition aussi de conquérir le cœur de tout un pays. Même si aujourd’hui, il peut se vanter d’avoir fait tomber celui de l’une des plus grandes championnes du cyclisme en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi