mercredi 22 mai 2024

Vente de l’OL : preuves à l’appui, Romain Molina détruit John Textor et dénonce « l’amateurisme de l’OL »

À lire

Le journaliste d’investigation Romain Molina n’est pas tendre avec John Textor et, émet les plus grands doutes sur la crédibilité de l’Américain.

Alors que la date de la signature officielle de la vente de l’OL ne cesse d’être repoussée, le doute est de plus en plus profond sur la possibilité de voir l’opération tomber à l’eau. (lire ici : la vente annulée ?)

Après nos révélations du mois d’octobre sur les relations très tendues entre Jean-Michel Aulas et John Textor, les révélations du journaliste d’investigation Romain Molina, sur la question, nous enfoncent encore un peu plus dans nos interrogations.

« En dehors du fait que Textor se plaint de Jean-Michel Aulas au près des journalistes, pour les fans de Lyon, j’espère sincèrement que le rachat avec l’OL ne se fera pas avec ce monsieur », explique celui qui est reconnu pour son réseau d’information.

« Les supporters de l’OL vont au devant de grandes désillusions ».

« Les supporters de l’OL vont au devant de grandes désillusions. John Textor est un excellent communicant… Je vous donne un autre dossier, Toulouse, quand Redbird les a racheté, vous en avez entendu parler ? Non. Quand le City Football group rachète Troyes, nous l’apprenons au moment-même… Là, pour l’OL, il y a un problème. On a à mille lieux du plan de départ. Même s’il trouve l’argent, car ce sont des prêts pour la plupart, il faudra les rembourser, et, vu les taux actuels et la conjoncture, ça devient compliqué… », estime Romain Molina. « Quand un rachat commence à patauger comme ça, c’est pas bon…ça me fait penser à Bordeaux ».

Pour le très bien informé Romain Molina, John Textor est un vendeur de rêves. « Textor doit régler ses affaires juridiques en cours. Je suis très intéressé de savoir comment cela va se terminer. Il ne faut pas oublier ce qu’il s’est passé à Benfica, au Sporting, il a essayé de racheter pleins de clubs comme ça. C’est un très bon communicant. Ce qui me choque, c’est la position de l’OL. Il a une affaire qui n’est pas terminée le concernant, c’est lunaire que Lyon ne soit pas au courant de ça », s’étonne Molina.

« J’ai promis de ne pas sortir les docs, mais c’est incroyable que Lyon ne les ait pas ! »

« Je vous donne une exemple concret : quand l’Équipe écrit que “c’est l’homme qui valait 3 milliards” avant de rectifier quelques semaines plus tard, de corriger, car Textor l’a dit aux dirigeants lyonnais et ils l’ont cru. Le niveau d’amateurisme de Lyon, je n’ai même pas de mots. Textor n’est pas là pour le “beautiful game”, il embobine les gens. C’est un vendeur de rêve ».

En privé, Romain Molina affirme avoir des preuves de la nocivité de l’Américain. « J’ai promis à mon informateur de ne pas sortir les docs, mais c’est incroyable que Lyon ne les ait pas ! », conclut le journaliste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi