vendredi 27 janvier 2023

Vente de l’OM : 11 ans après les Dodgers, Franck McCourt prépare un gros coup !

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Si le flou entoure toujours le projet de vente – sans cesse démenti – de l’OM. tout indique que le club peut changer de propriétaire dans les prochains mois.

Il y a deux mois pratiquement jour pour jour, le journaliste d’investigation Romain Molina, nous expliquait ici que l’OM était bel et bien en vente. Malgré les démentis, Franck McCourt a bel et bien l’intention de vendre le club acheté il y a un peu plus de six ans. « Il veut vendre, mais demande beaucoup d’argent », confirme celui qui a toujours défendu la thèse d’un changement de propriétaire pour le club phocéen.

Début novembre, l’homme d’affaire tunisien, Mohamed Ayachi Ajroudi, qui avait défrayé la chronique en 2020, en se portant acquéreur du seul club vainqueur de la Ligue des Champions, a d’ailleurs révélé avoir trouvé un accord à 200M€, avant que l’affaire ne finisse par capoter. « il y avait un accord de principe, certains médias ont mené une campagne contre moi », a-t-il expliqué à la chaîne tunisienne Attessia TV.

Pour Romain Molina, Franck MacCourt veut vendre, c’est une certitude

Dans notre interview, Romain Moilina (lire ici) expliquait qu’un nouvel investisseur s’était montré très intéressé par le club au printemps dernier. Selon nos informations, des négociations très poussées ont bien eu lieu jusqu’au mois de juin.

A l’époque, l’identité du fameux repreneur était gardée secrète. On croit savoir maintenant qu’il s’agit d’Hicham Bouajila. On apprenait par nos confrères de l’Equipe, que l’homme d’affaire a pris contact avec les avocats de l’OM à la fin du Printemps dernier pour évoquer un projet avec un partenaire originaire des Emirat Arabes Unis, le Dr Abulla Alrasi. Toutefois, selon le portail Sportnewafrica.com, en juillet dernier, les négociations n’étaient qu’à l’état de Balbutiements… Il pourrait alors s’agir d’un enième projet au financement saoudien…

Une autre piste est née dernièrement et est à prendre très au séieux : celle menant à la société CMA CGM (leader mondial du transport et de la logistique). Tout simplement parce que l’entreprise dirigée par un certain Rodolphe Saadé, homme d’affaires franco-libanais, aux ressources inépuisbles, à la tête d’une des plus grandes entreprises d’Europe, est devenu cet automne le sponsor maillot n°1 du club.

Rodolphe Saadé bientôt propriétaire de l’OM ?

De là à en devenir le propriétaire, il n’y a qu’un pas, que le journaliste Daniel Riolo a franchi. « C’est un milliardaire (ndlr : Rodolphe Saadé) dont on parlait très peu, alors que l’on connaissait ses affaires. Il est en train, médiatiquement de sortir du bois, ça fait quelques mois qu’on parle de lui. Sa notoriété est en train de grandir. Je me pose la question, légitimement du pourquoi de cette notoriété qui grandit, de cette arrivée sur la pointe des pieds à l’OM ».

Pour l’instant, les uns comme les autres nient toute démarche visant à racheter le club. Mais dans ce type de dossier, le sérieux se mesure souvent au secret qui entoure la transaction.

On se rappelle notamment les conditions de la vente des Dodgers par Franck McCourt. Début novembre 2011, six mois après que le McCourt ait demandé la protection du club contre ses créanciers, alors que les Dodgers étaient en faillite, l’homme d’affaires américain avait fini par revenir sur ses promesses de ne « jamais vendre », le club de Baseball.

En mars 2012, le club était vendu 2 milliards de dollars (environ 1,5 milliards d’euros) à un groupe d’investisseurs dirigé par Magic Johnson, ex-basketteur vedette des Lakers en NBA, et soutenu par le géant de la finance Guggenheim Partner !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi