jeudi 25 avril 2024

Will Still et Reims, le divorce ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Depuis le mercato, critiqué par son entraîneur, le Stade de Reims n’avance plus et voit ses objectifs européens s’envoler. Le fait que Will Still ne cache pas ses envies de départ vers l’Angleterre n’y est pas totalement étranger…

Il n’ya pas que l’OGC Nice qui a perdu le fil. Si les Aiglons, avec 5 points pris en 7 matchs joués en 2024 touchent le fond, le Stade de Reims ne fait beaucoup mieux, avec 8 points de pris. Depuis le début de l’année, les Rémois n’ont gagné que deux fois et perdu à trois reprises.

A LIRE AUSSI : Bradley Barcola vers l’Equipe de France

Déçu par le mercato hivernal de Reims, l’entraîneur franco-belge de 31 ans donne l’impression d’avoir de plus en plus la tête en Angleterre. Sa dernière déclaration à The Athletic n’a d’ailleurs pas forcément été bien perçue à Reims. « Je veux rentrer chez moi. J’ai été à l’étranger toute ma vie et j’ai travaillé toute ma vie dans un environnement qui n’était pas tout à fait le mien » y explique l’entraîneur de Reims. « Et je veux juste rentrer à la maison. (…) De toute évidence, la Premier League est le rêve ultime de tout manager. (…) Mais s’il y a un club de Championship ambitieux, qui veut travailler de la bonne manière, être ouvert et honnête sur les choses, et vraiment essayer de pousser pour arriver quelque part, alors j’adorerai le faire.»

Jean-Pierre Caillot est très clair

De quoi jeter un sacré froid sur l’avenir de Will Still en Champagne. Surtout si on relit les propos de Jean-Pierre Caillot au début du mois de février. « Je comprends ses états d’âme quand on lui enlève un joueur (ndlr : Matusiwa, parti à Rennes), mais quand je vois aujourd’hui l’effectif qu’il a à sa disposition pour un jeune entraîneur… Il a un grand avenir, le Stade de Reims aussi. Je ne sais pas si notre avenir sera commun, mais aujourd’hui, Will a des résultats parce qu’il est brillant, mais aussi parce qu’il a entre les mains un effectif de qualité. » 

Tout laisse à penser que le Will Still n’ira pas au bout de son contrat, qui se termine en juin 2025. Alors que le président Caillot répétait encore les ambitions européennes du club il y a un mois, la situation de Reims, à 6 points de la 5ème place (avec l’OM, Lens et Rennes devant) pourrait précipiter le divorce…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi