lundi 4 mars 2024

Williams Racing, une écurie prête pour jouer les premiers rôles ?

À lire

Williams Racing entre dans une nouvelle ère. Rachetée en 2020 à la famille Williams par un fond américain, la mythique écurie va avoir les moyens financiers de ses ambitions à savoir retrouver les premières places. Mais le chemin vers le retour au premier plan sera long.

Les années passent et les temps changent chez Williams. Contrairement à 2019 et 2020 où la voiture n’était pas prête pour les premiers essais, cette année, la Williams a été l’une des premiè-res voitures en piste, les pilotes ont pu rouler avec moins de stress et accumuler les kilomètres pour mieux connaitre et appréhender la voiture.

Mais il n’est pas sûr que cela suffise à redonner, dès cette année, des couleurs à une écurie qui peine et se traine même sur la piste puisque ces trois dernières années elle a pris la dernière place du classement des constructeurs. Les années fastes (1980-1990) sont bien loin pour l’écurie britannique…

« Je ne vois pas Williams en progrès »

« A part peut-être quelques coups d’éclat en qualifications, je ne vois pas Williams en progrès, faire de meilleurs résultats que l’an dernier. Peut-être qu’ils se replaceront en milieu de grille en 2022 mais, de toutes manières, depuis le retrait de Frank Williams, l’écurie n’est plus la même.

Malgré son état physique, Frank l’a toujours mené de main de maître, il a fait preuve de beaucoup de courage. Quand sa fille a pris la suite, ce n’était déjà plus pareil. C’était une écurie de pointe et c’est désolant de voir sa dégringolade. Elle a été rachetée par des gens riches, mais même si l’argent est super important dans notre sport il ne fait pas tout.

Ses écuries avec des moyens limités ont eu des résultats et certaines avec plein d’argent n’ont pas eu de résultats. Il permettra peut-être de faire venir des techniciens de talent » se désole Henri Pescarolo (56 GP au compteur).

Un rachat pour Williams Racing et de nombreuses questions

Le rachat par Dorilton Capital l’an dernier a fait craindre le pire aux supporteurs très attachés à la famille Williams, mais le fonds d’investissement américain a confirmé vouloir conserver l’identité que Frank Williams s’est évertué à mettre en place et à perpétuer depuis les années 70.

Le nom ne bouge pas. Côté sportif, la première année fut décevante, les résultats n’ont pas été au rendez-vous, mais c’est en 2021 pour leur première saison complète qu’ils vont être véritablement jugés.

L’expérimenté directeur d’équipe Jost Capito passé par le Dakar, le WRC et l’écurie Jordan en première ligne tout comme Simon Roberts, le directeur qui a succédé à Claire Williams pour assurer l’intérim et conforté dans ses fonctions. Leur objectif commun sera de faire progresser l’écurie sur la grille ; Henri Pescarolo :

« En 2017, Williams avait terminé 5ème au championnat du monde des constructeurs puis elle a plongé à la dernière place. je leur souhaite de retrouver ces places dans le haut du classement sur le long terme, cette année la FW43B  estquasimentidentiqueàlavoiture de l’année dernière avec le gel partiel des châssis. Il n’y a pas de grosse évolution à attendre au niveau de la voiture en 2021. »

« Notre budget est conçu dans le but de se rapprocher du plafond budgétaire »

Malgré des évolutions limitées et les nombreux changements de règlements en 2022, Simon Roberts ne fait pas une croix sur 2021 :

« Nous ne voulons pas renoncer à 2021. Il est important de garder l’équipe vivante, active et compétitive. Ce que nous ne voulons pas faire, c’est sacrifier les efforts pour 2022 parce qu’il y a de nouvelles règles. Les budgets plafonnés (à 145 millions de dollars) entreront en vigueur l’an prochain et notre budget est conçu dans le but de se rapprocher du plafond budgétaire. Mais nous ne dépenserons pas de l’argent et n’investirons que là où cela a du sens. » L’argent est de retour, mais il ne sera pas dépensé n’importe comment.

Ne manquez pas LE GUIDE DE LA SAISON 2021 du magazine Le Sporten vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi