dimanche 2 octobre 2022

Wout Van Aert (Jumbo-Visma) : « Le maillot jaune m’a donné des ailes »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Durant trois semaines, Wout Van Aert a animé le Tour de France. A l’offensive pour le maillot vert, il a aussi su redevenir un précieux lieutenant pour le maillot jaune de Jonas Vingegaard. Une tunique jaune qu’il a également portée quelques jours avec fierté et ambition. Entretien pour Le Quotidien Du Sport et Cyclisme magazine.

Que retenez-vous de ce Tour de France avec ce maillot vert sur les épaules ?

Le maillot vert signifie beaucoup pour moi. Cela signifie que j’ai été en haut pendant toute la course. J’ai marqué des points presque tous les jours. N’oublions pas que nous avons annoncé cet objectif l’hiver dernier et que nous l’avons atteint en remportant les maillots jaune et vert. C’est une énorme réussite et nous pouvons en être fiers.

Finalement, nous avons gagné trois maillots et six étapes. Cela fait de nous l’équipe de ce Tour. Après avoir obtenu le maillot vert, j’ai également réussi à me concentrer sur le travail que je pouvais faire pour mes coéquipiers. Cela a également bien fonctionné.

Pourquoi ne pas avoir essayé de jouer la gagne sur les Champs-Elysées ?

Je ne suis pas allé chercher la victoire d’étape parce que ce n’était pas nécessaire. Sur le contre-la-montre, c’était mon dernier exploit. Après cela, j’étais tellement ému que dans mes jambes et ma tête, je n’ai pas pu essayer de gagner à Paris. J’ai préféré profiter de la fin avec mes amis. Cela résume ce que nous avons vécu sur ce Tour.

« J’ai toujours été dans la bataille »

Comment avez-vous vécu votre premier succès d’étape sur le Tour de France ?

On voulait essayer quelque chose avec l’équipe. On avait vu qu’il y avait une possibilité de le faire dans le final. J’ai décidé de passer à l’offensive et cela m’a souri sur la ligne d’arrivée. En plus, c’était spécial de gagner avec le maillot jaune. Il vous donne des ailes. Quand je repense aux trois semaines, c’était incroyable de gagner avec mon équipe, de supers mecs. C’est presque un rêve que de faire partie d’une équipe qui va chercher le maillot jaune. J’aime gagner, mais c’est aussi beau de le faire avec ses coéquipiers.

Après avoir gagné autant d’étapes comme l’an passé avec le Mont Ventoux ou encore les Champs-Elysées, où placez-vous les victoires de 2022 ?

C’est toujours spécial de gagner une étape sur le Tour de France. J’avais surtout envie de réussir à gagner pour mon équipe. Je suis heureux d’avoir en plus fait le job pour prendre les points et aller chercher le maillot vert. J’ai toujours fait en sorte d’être dans la bataille. Je suis fier de moi. Gagner une étape, c’est beau. N’importe où et n’importe comment on y arrive.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi