samedi 2 décembre 2023

XV de France : les éclairs de génie de Vincent Clerc

À lire

Centre de formation, c’est à l’aile que Vincent Clerc s’est révélé et a réalisé une carrière de haute volée. Symbole d’un Stade Toulousain conquérant, l’ailier international s’est imposé dans le gotha mondial.

Vincent Clerc a connu trois clubs (Grenoble, Toulouse et Toulon), mais c’est au Stade Toulousain qu’il a le plus marqué les esprits. Entre 2002 et 2016, il a occupé le poste d’ailier du Stade qui était aller le chercher à Grenoble, il a tout gagné avec trois titres de champion de France (2008, 2011 et 2012), trois Coupes d’Europe (2003, 2005 et 2010).

À LIRE AUSSI : votre mag spécial Coupe du Monde de rugby 2023

En équipe de France, il ne lui manquera que le titre mondial. Il a gagné trois Tournois en 2004, 2007 et 2010 dont deux Grands Chelems (2004 et 2010). Il a été finaliste de la Coupe du Monde en 2011 après une quatrième place en 2007.

Il ne sera donc jamais champion du monde même s’il a caressé ce rêve de près en 2011 lorsque la France ne s’est inclinée que 8-7 face à la Nouvelle-Zélande qui jouait à domicile. Les équipes ne pouvaient pas lui laisser le moindre espace, il les punissait immédiatement.

Quand les défenseurs le voyaient partir, ils avaient peu de chances de le revoir avant la ligne d’en-but car il était l’un des meilleurs finisseurs au monde. Il profitait de ses qualités athlétiques, de ses appuis qui prenaient souvent les adversaires à contre-pied. Malgré un physique moyen, il était l’un des meilleurs ailiers du monde, démontrant ainsi qu’il ne fallait pas forcément être un monstre physique pour exister dans le rugby international. Au moment des tests physiques il était le meilleur.

Meilleur marqueur de la coupe du monde 2011 avec 6 essais

Incontournable en club, Vincent Clerc l’est aussi rapidement devenu en sélection (34 essais en 67 sélections). Il a chassé la plupart des records. Il a été co-meilleur marqueur d’essais avec Chris Ashton à la Coupe du Monde 2011 avec 6 essais.

Il n’a, en revanche, pas réussi à déloger Serge Blanco en tête du classement de meilleur marqueur d’essais de l’histoire de l’équipe de France (38 essais contre 34). En 2016, après 14 ans au club, il quitte le Stade Toulousain pour Toulon. Il ne gagnera pas de titres sur la Rade et sera beaucoup plus discret que sous le maillot du Stade Toulousain.

Il prend sa retraite en 2018, cinq ans après avoir disputé son dernier match avec l’équipe de France et laissera l’image d’un gentleman sur les terrains qui était énormément respecté par ses adversaires et d’un sacré compétiteur une fois que le coup de sifflet était donné.

Le chiffre : 101

Vincent Clerc était un ailier très régulier et efficace. Il allait souvent derrière
la ligne. Avec 101 essais marqués (il a atteint ce nombre en 2018 sous le maillot toulonnais), il est le recordman du plus grand nombre d’essais marqués dans le championnat de France depuis le passage au professionnalisme.

Le saviez-vous ?

Le père de Vincent Clerc a également joué au plus haut niveau. Il évoluait à Grenoble dans les années 70-80. En 1979, il est monté en première division avec le FCG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi