vendredi 19 août 2022

Antoine Dupont (Toulouse) veut participer aux J.O 2024 de Paris !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Deux ans avant les Jeux Olympiques de Paris 2024, il n’est pas rare de voir des joueurs du TOP 14 afficher leur volonté de participer à l’évènement à l’image d’Antoine Dupont. Mais ce ne sera pas si simple.

Si, officiellement, les Jeux Olympiques ne démarreront que le vendredi 26 juillet 2024 au Stade de France, c’est bel et bien le rugby qui va tenter d’imprimer le tempo de la délégation française. Avec des tournois qui auront lieu entre le 24 – et le 30 juillet, le rugby à 7 sera une épreuve très prisée.

Il est évident que cela fait rêver plus d’un joueur et pas des moindres. Si, par le passé, on avait déjà pu voir des internationaux comme Fulgence Ouedraogo, Rémy Grosso ou Marvin O’Connor, ils sont quelques joueurs de Top 14 à afficher clairement leurs envies de Paris 2024. Le premier à l’avoir fait publiquement est Teddy Thomas.

Antoine Dupont rêve de participer au rugby à 7 en 2024

« A 31 ans, ou est-ce que j’en serais ? Si mon corps me le permet, pourquoi pas ? J’ai toujours dit à Thierry Janeczek (manager FFR, Ndlr) que s’il souhaitait m’appeler à 7 pour des Jeux Olympiques ou des Tournois à 7, je serai toujours présent. Il le sait, mais si mon niveau le permet, sinon je n’ai pas ma place avec eux. »

Il y a aussi la révélation du dernier Tournoi des 6 Nations, Gabin Villière, qui possède des liens naturels avec le 7. « Les JO sont toujours dans un coin de ma tête. Je travaille depuis plusieurs années avec France 7 et j’espère faire partie de cette aventure en 2024, même si ce sera difficile. Il y a du monde pour partager cette expérience. »

Surtout que c’est désormais un véritable appel du pied que vient de faire le meilleur joueur du rugby à XV du monde, Antoine Dupont. A plusieurs reprises, l’international français a affirmé qu’il ne serait pas contre d’être aux Jeux Olympiques.

« C’est sûr que ça m’attire de faire les JO à Paris. La volonté est là, mais je ne suis pas le seul décideur. Ce n’est pas le même sport, les mêmes efforts. Il y a un temps d’adaptation nécessaire, mais je suis chaud. » Tout comme son coéquipier Romain Ntamack.

« Il faut voir comment ça se déroule. Il y a une équipe de France à 7 avec des joueurs déjà sélectionnés. S’il y a un appel, pourquoi pas répondre présent et se formater à ce rugby. En plus, ça se passe à Paris, ce serait beau d’y disputer deux événements planétaires deux ans de suite. »

« Je ne suis pas le seul décideur, mais je suis chaud »

Actuellement, l’équipe de France à 7 possède déjà de nombreux talents venant du Top 14 comme Nelson Epée (Toulouse), Ryan Rebbadj (Toulon), Alexandre Tchaptchet (Lyon), Julien Blanc (Toulon) ou encore Aaron Grandidier (Brive), mais d’autres y prétendent aussi à l’image de Tavita Veredamu (Lyon), Donovan Taofifenua (Racing), Antoine Zeghdar (Castres), Julien Delbouis (Stade Français) ou encore Mathias Colombet (Pau). Et cela ne fait que commencer.

Quoi qu’il en soit, la France possède toutes les armes et les atouts pour rêver d’une équipe à 7 compétitive et séduisante pour Paris 2024. Le plus dur sera de faire des choix.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi