jeudi 29 septembre 2022

Augmenter la capacité d’accueil du Parc : l’obsession du PSG

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis l’arrivée de QSI, le Parc des Princes n’a eu de cesse de s’agrandir et cela pourrait bien être encore le cas dans les prochaines années.

Je pense vraiment qu’on a un petit stade. »  Le président Nasser Al-Khelaïfi n’y a pas été de main morte au moment d’affirmer sa volonté de voir grandir le Parc.

« Chaque grand club possède une enceinte de 80 000 places. J’adore le Parc des Princes, mais on a besoin d’agrandir le stade. C’est très important pour notre futur et pour nos supporteurs. »  

Avec l’arrivée de Lionel Messi, il est vrai que les 48 500 places du Parc des Princes peuvent paraître dérisoires en comparaison des autres enceintes des clubs comme le Real Madrid, Barcelone, Manchester et tellement d’autres.

Le PSG ne veut pas se manquer et sait qu’un stade encore plus grand permettra d’avoir une équipe encore plus forte. Du côté de la Mairie de Paris, on sait que c’est un sujet récurrent. D’autant plus qu’en se rapprochant des 50 000 places, le Parc des Princes semblait déjà avoir été au maximum de son potentiel.

« Ce sont des sujets qui dépassent la simple volonté des uns et des autres, expliquait récemment l’adjoint au sport à la mairie de Paris Pierre Rabadan. Il y a des sujets techniques et des montages organisationnels pour le club qui sont très importants. Il y a des architectes qui travaillent sur les possibilités qui existent pour agrandir la capacité du Parc des Princes. »  

Une jauge à 60 000 places pour le Parc des Princes ?

En coulisses, il se murmure que l’objectif des 80 000 places parait excessif, voire impossible à atteindre. L’idée d’une jauge à 60 000 places serait plus raisonnable. Mais pas avant 2024. Car les prochains Jeux Olympiques de Paris sont la priorité de la Mairie qui ne veut pas se tromper d’objectif.

L’idée est notamment d’utiliser le large espace qui se trouve derrière les buts (lire ici), pour rapprocher les tribunes. Ce qui aura pour effet d’augmenter la capacité d’accueil, mais aussi la pression sur l’équipe adverse…

« Avec la Maire de Paris et son équipe, on a de très bonnes relations, affirme le président du PSG. Je remercie vivement Anne Hidalgo car elle est toujours avec nous. »  Mais, pour l’instant, ce sont plus les prix des billets qui devraient augmenter du côté du Parc des Princes en attendant que ce soit sa capacité.

(avec S.D.)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi