jeudi 2 février 2023

Champions Cup : les clubs français sont-ils surcotés ?

À lire

Le nombre d’équipes qualifiées pour la suite de la champions Cup est particulièrement bas comparé aux années précédentes, ce qui déçoit le monde du rugby français qui cherche des explications.

On dit souvent que le top 14 est l’un des «meilleurs championnats de rugby d’Europe», comme le relève le site mémo sport. D’autres le présentent comme le plus attractif, comme l’avance Rugbyrama. Les arguments avancés sont le nombre d’internationaux et de champions du monde dans le championnat, la présence du meilleur joueur du monde de rugby 2021, Antoine Dupont, et la présence des meilleurs joueurs mondiaux à leurs postes comme Grégory Alldritt, Cyril Baille ou Romain Ntamack.

Et pourtant, pour la challenge Cup 2023 seules trois équipes françaises se sont qualifiées, à savoir Toulouse et La Rochelle, finaliste de la précédente édition, qui se sont qualifiées avec facilité en étant premier et deuxième de la pool B de leur groupe. Montpellier s’est lui qualifié avec à peine la septième place du classement.

Les clubs de Lyon, le Racing, l’UBB (Union Bordeaux Bègles) et Castres ont tous échoué, en terminant dans les derniers de la poule B. Clermont termine neuvième de la poule B et ne se qualifie pas non plus. Une chose surprenante alors que lors des deux dernières éditions en 2020-2021 et 2021-2023, la France avait qualifié sept équipes.

Des équipes en difficultés dans le Top 14

Pour expliquer l’échec français dans l’élite du rugby européen, plusieurs raisons sont avancées. L’une d’elles est l’arrivée des franchises sud-africaines dans la compétition. Ces franchises (Bulls de Pretoria, Sharks de Durban, Stormers du Cap) sont toutes qualifiées pour les huitièmes de finale et ont causé de nombreux problèmes aux équipes françaises, comme en témoigne la défaite de Clermont face au Stormers, 30 à 16, le 21 janvier, et de Lyon face au Bulls, 42 à 36, le 10 décembre 2022.

Cependant, pour ces clubs non qualifiés, l’excuse semble critiquable. En effet, il y a deux jours, Lyon a battu ces mêmes Bulls 31 à 7. De même, Clermont avait battu l’équipe des Stormers 24 à 14, le 10 décembre.

Si les équipes françaises ont été capables de battre les équipes sud-africaines au moins une fois, il reste les difficultés de nos équipes dans le championnat tricolore. Ainsi, Castres, qualifié, est à la peine en championnat et pointe à la place 11ème place, ce qui tranche avec la première place de la saison dernière. Bordeaux-Bègles et Clermont sont également rentrés dans le rang en championnat. Lyon et le Racing font une saison similaire à la précédente.

Les longs déplacements en question

Si le résultat peut donc s’expliquer par des états de forme moindre dans les clubs français, les longs déplacements imposés aux équipes sont également évoqués. L’excuse respire la mauvaise foi. À domicile, à Gerland, Lyon a été battu par Saracens 20 à 28, le 17 décembre. Tandis que La Rochelle avait gagné, 36 à 29, à l’extérieur la même date face à Ulster.

Quelles que soient les raisons invoquées, le constat reste finalement le même : nos équipes ont un coup de moins bien et souffrent face aux équipes irlandaises, anglaises et sud-africaines. Toulouse et La Rochelle, ainsi que, à un degré moindre Montpellier, restent toujours en course pour le titre.

                                                                                              Ravon Killian

La phase finale de la Champions Cup

HUITIEMES DE FINALE
Week-end du 1er avril
Match 1 : Leinster (IRL) – Ulster (IRL)
Match 2 : Leicester (ANG) – Edimbourg (ECO)
Match 3 : Toulouse (FRA) – Bulls (AFS)
Match 4 : Sharks (AFS) – Munster (IRL)
Match 5 : La Rochelle (FRA) – Gloucester (ANG) 
Match 6 : Saracens (ANG) – Ospreys (PdG)
Match 7 : Exeter (ANG) – Montpellier (FRA)
Match 8 : Stormers (AFS) – Harlequins (ANG)

QUARTS DE FINALE
Week-end du 8 avril
Match 9 : Vainqueur Match 1 – Vainqueur Match 2
Match 10 : Vainqueur Match 3 – Vainqueur Match 4
Match 11 : Vainqueur Match 5 – Vainqueur Match 6
Match 12 : Vainqueur Match 7 – Vainqueur Match 8

DEMI-FINALES
Week-end du 29 avril
Vainqueur Match 9 – Vainqueur Match 10
Vainqueur Match 11 – Vainqueur Match 12

FINALE
Le 20 mai à l’Aviva Stadium de Dublin

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi