mardi 27 septembre 2022

Clermont : Parra-Lopez, un duo historique quitte l’Auvergne

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Avec les départs de Morgan Parra et de Camille Lopez, Clermont change de charnière. Un moment historique pour les Jaunards.

Lors du dernier match des phases régulières contre le MHR (20-15), la charnière Morgan Parra-Camille Lopez a été alignée une dernière fois par Jono Gibbes. La 93ème ! Un record pour Clermont. Désormais, une page se tourne pour les Jaune et Bleu.

L’ouvreur Camille Lopez a signé à Bayonne tandis que l’emblématique Morgan Parra a, lui, pris la direction de la capitale et du Stade Français. Outre l’arrivée de Jules Plisson de La Rochelle, un autre ouvreur a posé ses valises en Auvergne ; Anthony Belleau. L’international français (12 sélections, 1 essai) quitte le club de la Rade pour les Jaunards. Il s’est engagé pour trois saisons, rejetant une prolongation de contrat de son club ainsi qu’une offre de Montpellier.

Plisson et Belleau ont une mission à Clermont

Anthony Belleau a très vite montré de grandes dispositions. A seulement 21 ans, le natif de Monflanquin avait connu les joies d’une première sélection le 11 novembre 2017 contre la Nouvelle-Zélande. La suite a été beaucoup plus contrastée et chaotique pour lui à l’échelon international. Mais nul doute que l’ancien varois n’a pas tiré un trait sur les Bleus.

Cette issue ne pourrait être dictée que par de très bonnes performances en club. Sébastien Bézy à la mêlée va donc voir deux équipiers s’affronter (Belleau et Plisson) pour un poste de titulaire à l’ouverture. L’ancien rochelais débarque à Clermont pour se relancer.

En Coupe d’Europe, en décembre dernier, pour la réception de l’Ulster, une association inédite avait été combinée entre Kévin Viallard et JJ Hanrahan, et ce en raison des absences au poste des tauliers Lopez et Parra. Sans eux désormais, il va falloir trouver vite les automatismes.

Le journal des transferts de l’ASM

Loïc Godener (3ème ligne, Stade Français) – Clermont voulait vraiment recruter un 3ème ligne centre. Après avoir évolué au Racing 92, à Grenoble, ce joueur arrivé au Stade Français en 2019 devrait être une belle plus-value pour les Jaunards.

Jules Plisson (demi d’ouverture, La Rochelle) – A 30 ans, l’ancien joueur du Stade Français entre 2010 et 2019 n’a plus de temps à perdre. En manque de temps de jeu à La Rochelle, il va chercher à en avoir à Clermont auprès de Jono Gibbes, un entraîneur qu’il connaît bien.

Anthony Belleau (demi d’ouverture, Toulon) – Après six saisons en pro à Toulon et plus de 100 matches de Top 14, l’ouvreur formé à Agen va découvrir l’environnement auvergnat et peut-être retrouver les Tricolores dans le meilleur des cas pour lui. La concurrence avec Plisson promet.

Julien Hériteau (centre, Toulon) – Formé à Auch, ce centre de 27 ans quitte le RCT après trois saisons. Il a pris une nouvelle dimension ces derniers mois en connaissant sa première sélection en équipe de France le 17 juillet 2021 contre l’Australie lors de la tournée d’été.

Irae Simone (centre, Brumbies) – Il est une recrue phare de Clermont. Le centre néo-zélandais de 27 ans, ancien joueur des Brumbies, associe vitesse et agilité. Il devrait être une arme fatale pour les Jaune et Bleu.

Bautista Delguy (ailier, Perpignan) – La Yellow Army récupère un ailier international argentin depuis 2018 de 25 ans passé par l’UBB. C’est un grand talent. Clermont se frotte les mains et Perpignan perd gros. Il était pourtant encore sous contrat avec le club jusqu’en 2023.

Alex Newsome (arrière, Waratahs) – Si Clermont a recruté en nombre pendant l’intersaison, cet arrière australien de 26 ans en provenance des Waratahs est intéressant par son profil, surtout de par sa polyvalence.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi