mardi 27 février 2024

Pourquoi l’Espagne ne pourra pas jouer la Coupe du monde de rugby

À lire

Après enquête, World Rugby annonce la disqualification de l’Espagne à la Coupe du Monde 2023 en France. La Roumanie pourrait en profiter.

Une qualification le 13 mars partie en fumée

Ils célébraient leur qualification comme aucune autre équipe le 13 mars dernier après leur victoire 33-28 contre le Portugal. Seulement un petit couac venait, peu de temps après, gâcher la fête. Un joueur n’était pas éligible côté espagnol.

Le coupable se nomme Gavin van den Berg

La raison est simple : le joueur espagnol Gavin van den Berg né en Afrique du Sud qui évolue en Espagne depuis 2018 aurait effectué un séjour dans son pays d’origine pendant la période de pandémie COVID-19, ce qui aurait rompu le fil de ces 3 années de résidence. Cela aurait donc entrainé sa non-inéligibilité à disputer le Rugby Europe Championship 2021 et plus récemment l’édition de 2022. Ayant joué seulement contre les Pays-Bas lors de ces 2 tournois, le regret est immense.

La fédération espagnole a après accusé le pilier d’avoir fait usage de faux papiers pour valider ses sélections. Prêt à tout, ils ont aussi proposé à World Rugby de renvoyer ce joueur dans son pays d’origine et de sanctionner son club des Sanitas Alcobendas en les reléguant en 2ème division. Quelques jours après, World Rugby annonce la disqualification de l’équipe d’Espagne. Des explications supplémentaires seront fournies très bientôt par l’organisme international.

Peu d’espoir mais une participation à savourer pour les Leones

C’est avec très peu d’espoir de qualification mais une première participation depuis 24 ans à savourer que les Leones rêvaient de faire partie de la Coupe Du Monde 2023. Ils devaient se retrouver en poule B de ce Mondial et auraient dû affronter l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Écosse et le premier pays à se qualifier en Asie / Pacifique. Malheureusement les Espagnols devront attendre au minimum l’édition de 2027.

Une disqualification au profit de la Roumanie ?

Les grands gagnants de cette annonce pourraient être les Roumains qui passeraient devant l’Espagne au classement et se verraient attribuer une place pour cette compétition mondiale. Le Portugal, lui, pourrait participer aux repêchages. Cela avait déjà été le cas en 2019, après la sanction de l’Espagne ainsi que la Roumanie et la Belgique, ce sont les Russes qui s’étaient qualifiés pour le Mondial au Japon.

Antonin Petitrenaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi