jeudi 18 juillet 2024

Damien Chouly (USAP) : « Je veux laisser le club en Top 14 »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Damien Chouly apporte son expérience à Perpignan promu en TOP 14. L’USAP mise sur le jeu pour rester en première division et s’y installer dans la durée.

Le maintien de l’USAP passera par quoi ?

Il faut être bien préparé. Pour ceux qui ne l’ont pas connu, il leur faut aussi prendre la dimension du Top 14 en termes d’intensité et de vitesse. On a vraiment appuyé là-dessus avant de démarrer le championnat. Le challenge est relevé. Je n’étais pas là, je suis arrivé juste après, mais il faudra retenir les leçons d’il y a trois ans.

J’ai senti que c’était encore dans les têtes. Il ne faudra pas reproduire les mêmes erreurs, notamment celle de surjouer pour au contraire gagner en maîtrise et en efficacité afin de remporter le plus de matches possibles. Le gros défi se situera là.

Damien Chouly et Perpignan misent sur le jeu

Perpignan est une équipe joueuse. Devra-t-elle renier ses fondamentaux pour rester en Top 14 ?

Il ne faut pas être borné. Cette équipe doit garder son ADN en conservant le ballon et l’utiliser. Mais il ne s’agira pas de s’entêter non plus. On aura absolument besoin d’alternance pour gérer les temps faibles et garder du gaz.

L’intensité augmentant en Top 14, il faudra impérativement garder le jus nécessaire pendant 80 minutes, en s’évitant surtout de s’essouffler vers la 60ème. Il faudra donc trouver une bonne osmose, un bon amalgame entre notre ADN et l’alternance.

Vous devez compter aussi sur l’appui d’Aimé Giral !

Bien entendu. On a la chance d’avoir un public qui vient en masse en temps normal. La différence a été encore plus significative quand on en a été privé en disputant les matches à huis clos. On rêve de cela depuis des mois. On sait le surplus d’énergie énorme que cela génère.

Vous voyez-vous finir votre carrière à l’USAP ?

J’aimerais bien. J’approche de la fin. Finir ici en Top 14 ce serait top. J’ai encore cette année de

contrat et après on verra. Je vais vivre chaque instant de cette saison comme si cela pouvait être la dernière. Je veux en profiter au maximum pour laisser le club en Top 14.

L’actualité de Perpignan et de Damien Chouly dans votre mag.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi