dimanche 2 octobre 2022

Disparition de Christophe Dominici, le rugby en deuil

À lire

Agé de 48 ans, l’ancien ailier du XV de France, Christophe Dominici est décédé brutalement ce mardi, alors qu’il se trouvait dans le Parc de Saint-Cloud.

Une terrible nouvelle pour le rugby français qui perd l’un de ses plus brillants internationaux, qui avait émerveillé les amateurs de beau jeu, pendant pratiquement quinze ans, dont neuf passés en Equipe de France. Ses accélérations foudroyantes sur l’aile, au côté de ses compères Ntamak, Galthié, Pelous et autre Ibanez… resteront de merveilleux souvenirs pour les fans de rugby.

Finaliste de la Coupe du Monde en 1999, le joueur aux cinq boucliers de Brennus (tous remportés avec le Stade Français) a également remporté quatre tournois des six nations, dont deux « grand chelem » (en 1998 et 2004).

C’est par le football qu’il avait d’abord commencé sa carrière de sportif (il jouera même un quart de finale de Coupe Gambardella avec l’équipe de Sollies-Pont) avant de bifurquer vers le rugby. D’abord demi d’ouverture, il devient trois quarts-centre, puis ailier en arrivant à Toulon en 1993. 

En froid avec ses dirigeants, il rejoint Max Guazzini à Paris en 1997 et participe à la magnifique aventure du Stade Français où il remportera cinq titres, pour une finale perdue.  Dans le même temps, il devient international et participera de façon très active aux belles heures du XV de France. 

Christophe Dominici avait mis un terme à sa carrière en 2008 pour occuper pendant un an un poste d’entraîneur des lignes arrière au Stade Français. 

Présent sur la liste d’Alain Doucet lors des élections à la tête de la FFR en 2016, il voit la liste menée par Bernard Laporte l’emporter et ne sera pas élu au comité directeur. 

Devenu Consultant rugby (pour France Télévisions, l’Equipe 21, ou encore la station radio RTL), il était devenu producteur de vin et avait fondé Monte Bacco Group (société spécialisée dans le secteur d’activité de la vinification) en 2010. Il avait une fille, Kiara, née en avril 2008. 

Toute l’équipe du Quotidien du Sport présente ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.  

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi