lundi 27 mai 2024

NBA : les transferts majeurs qui ont bouleversé la saison

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Certains joueurs, et non des moindres, ici Kyrie Irving avec Luka Doncic (Dallas), ont été transférés cette saison avant la trade deadline du 9 février. Ont-ils tous été à la hauteur ?

En NBA le mois de février marque toujours un moment particulier. Chaque année la NBA Trade Deadline chamboule l’ensemble de la Ligue. De grostransferts agitent alors l’ensemble du marché. Les cartes sont redistribuées entre les équipes candidates pour remporter le titre.

Cette saison, avec sa traditionnelle date limite des transferts fixée au 9 février, plusieurs stars ont animé le marché. Les Suns, les Lakers, les Mavericks, les Clippers se sont incroyablement renforcés. Parlons notamment de Kyrie Irving. Après trois saisons très compliquées passées à Brooklyn, l’Australo-américain de 31 ans a décidé que le moment était venu de quitter les Nets. Cette franchise dos au mur l’a envoyé à Dallas avec Markieff Morris en échange de Dorian Finney-Smith et Spencer Dinwiddie. Un pari pour les Mavericks.

Car pour Kyrie Irving son parcours n’a pas été un long fleuve tranquille dans toutes les franchises par où il est passé, notamment hors des terrains. Un pari (pour l’heure) raté pour Dallas car l’arrivée d’Irving a coïncidé avec la dégringolade des Mavs qui ont raté les play-offs. Le club de Luka Doncic espère néanmoins re-signer un Irving qui a tourné en 20 matches à 27 points, 5 rebonds et 6 passes et qui est désormais agent libre.

Tout dépendra du contrat… A 34 ans, Kevin Durant reste un des meilleurs joueurs de NBA. Le départ de Irving à Dallas impliquait quasiment implicitement celui du natif de Washington de Brooklyn. On pouvait toutefois s’interroger sur un transfert car il restait trois ans de contrat à honorer à « Durantula ».

Les Phoenix ont leur dream team

Cela a pourtant été chose faite avec un échange qui a vu Durant rejoindre Phoenix, l’équipe de Chris Paul, Devin Booker et DeAndre Ayton, avec T.J Warren, et Cameron Johnson, Mikal Bridges faire le chemin inverse. Les Suns ont également envoyé Dario Saric au Thunder en échange de Darius Bazley. Le transfert de Durant indique clairement cette volonté de gagner très vite au sein de sa nouvelle franchise. Elle en a les moyens. Russell Westbrook et les Lakers, c’est bel et bien fini.

Après 18 derniers mois de grande tension, l’ancien meneur du Thunder est parti défendre de nouvelles couleurs. Le Californien de naissance de 34 ans a été impliqué dans un vaste échange entre trois équipes. La veille de la fermeture du marché des transferts, il est envoyé au Jazz dans un échange en triangle incluant les Lakers, les Timberwolves et le Jazz.

Quelques jours plus tard, Westbrook négocie un buy-out avec le Jazz et quitte la franchise. Il s’engage finalement avec les Clippers. Mike Conley, Alexander-Walker, eux, ont quitté Utah pour rejoindre Minnesota. Dans le sens inverse, les Lakers ont récupéré D’Angelo Russell (de Minnesota), Malik Beasley et Jarred Vanderbilt d’Utah.

Irving et Doncic sont-ils compatibles ?

Si on attend mieux des Clippers depuis 2019, ils ont réussi à faire venir Mason Plumlee en l’échangeant avec Reggie Jackson. Le pivot des Hornets réalise une saison très aboutie et devrait résoudre le problème de taille dans la raquette au sein de sa nouvelle équipe. Les Clippers ont également récupéré Eric Gordon, en laissant partir Luke Kennard à Memphis.

L’ancien arrière des Rockets a de l’expérience à revendre, de la qualité au tir et en défense. Il a été un fidèle lieutenant de James Harden quand il était à Houston. Le jeune talentueux de 22 ans et rempli d’énergie en sortie de banc Bones Hyland a également rejoint la franchise de Los Angeles. Memphis, franchise redoutable, n’a pas touché grand-chose à son effectif. Luke Kennard recruté doit apporter encore plus d’adresse extérieure. Une page s’est tournée à Golden State. James Wiseman a été envoyé aux Pistons.

Gary Paton II, lui, a retrouvé une équipe où il avait été prépondérant l’année du titre, et ce après son passage à Portland. A Denver, il faut surtout noter la venue de Thomas Bryant, pivot de 25 ans transfuge des Lakers. L’effectif des Celtics est très équilibré autour de leurs stars Jayson Tatum et Jaylen Brown. L’arrivée de Mike Muscala, un intérieur très précis à 3 points, du Thunder, pourrait s’avérer être un choix payant.

Beaucoup de mouvements dans les transferts NBA

Les Sixers ont réalisé une belle opération en récupérant Jalen McDaniels en provenance de Charlotte tandis que Matisse Thybulle s’est envolé pour Portland. Les Bucks sont parvenus à mettre la main sur Jae Crowder, transfuge des Suns, un joueur solide défensivement, adroit de loin et doté d’une grande expérience en playoffs. Toronto s’est contenté de récupérer Jakob Poeltl, l’ancien pivot des Spurs, à l’aise au rebond en échange de Khem Birch. Les Knicks ont fait le pari de prendre Josh Hart.

On verra sur le moyen terme si cette décision a été judicieuse pour la franchise de NewYork de prendre ce joueur de 28 ans capable de prendre des rebonds et de bien défendre. Les Hawks, emmenés par Trae Young, ont récupéré Saddiq Bey en provenance des Pistons, mais aussi Garisson Matthews et Bruno Fernando après avoir envoyé Frank Kaminsky aux Rockets. Anthony Edwards (21 ans) incarne l’avenir de Minnesota.

Mais en récupérant le très professionnel Mike Conley (ex Memphis, Utah), un meneur de jeu très expérimenté de 35 ans, les Wolves se sont assurés une belle prise. Portland n’est pas resté inactif, mais sans toucher le noyau dur dirigé par Damian Lillard. Outre Matisse Thybulle et sa qualité défensive, on note le renfort de Cam Reddish. Concernant l’ancien ailier des Knicks, sa capacité défensive devrait être également très appréciée par les Blazers. La suite au prochain Mercato…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi