mercredi 21 février 2024

F1 : Chez Mercedes, comment Georges Russell prépare la succession de Lewis Hamillton

À lire

Lewis Hamilton laisse peu à peu la place à Georges Russell dans le paddock de la F1. Le Britannique comme son compatriote a réalisé une saison constante, handicapée par une voiture qui est dépassée par la concurrence.

Ils sont deux britanniques dans une écurie allemande mais ne boxent plus dans la même catégorie. Pourtant, le classement des pilotes prouve le contraire pour le team Mercedes. En effet, Lewis Hamilton, le septuple champion du Monde voit son rival et son successeur lui griller politesse. Max Verstappen a décroché trois titre de champion du monde consécutif. Comme un certain Hamilton avant lui entre 2018 et 2020, la F1 a changé de paddock dans sa domination.

Chez Mercedes, la passation s’est faite au volant. Russell a pris le leadership technique à défaut des points. La faute à un début de saison dominé par son compatriote. Hamilton semblait encore trop à l’aise pour être le numéro un dans le team allemand.

Toto Wolff le sait mieux que quiconque, l’âge d’or de Mercedes est à mettre au passé. Hamilton et Russell doivent simplement avoir de l’ambition sur le championnat constructeurs. C’est la mère des bataille pour avoir des millions en plus pour le développement de la voiture.

À ce petit jeu, les deux hommes ont joué la concorde pour garder la deuxième place devant Ferrari. Un choix judicieux qui permettra aux deux pilotes d’avoir encore uns fois une voiture compétitive.

Hamilton apprécie la nouvelle génération de pilotes

Il a 332 Grand Prix à son actif et 197 podiums. Le Britannique reste une légende de sa discipline bien que la menace Verstappen reste active et ce avec un temps d’avance inquiétant. Rien ne semble arrêter Red Bull pour écraser la concurrence dans les prochaines années. Quoique la probabilité n’est pas aussi certaine qu’à l’époque des titres de Lewis Hamilton.

Le pilote de la flèche argentée présente encore de belles qualités pour concourir sur la F1 encore de belles années. Sauf que son expérience a profité pleinement à Mercedes et à Russell.

Dans un rôle de grand frère, le pilote de 36 ans a accompagné son filleul du mieux qu’il le peut. Si les deux hommes sont proches dans la vie professionnelle, ils ne sont pas issue de la même génération.

Cependant, Hamilton a su composer et apprécier la personnalité de Russell. Mieux que ça, Hamilton semble tout aussi à l’aise avec la nouvelle génération qui se respecte et ont lié de belles amitiés. En témoigne les repas collectif entre tous les pilotes.

À LIRE AUSSI : le guide F1 pour tout comprendre

Sur la piste, Hamilton reste une référence

Si dans le paddock, le deuxième vétéran du circuit reste une légende pour tous les cadets de la F1, il n’en garde pas moins quelques talents de pilotage certain. Hamilton est aussi et surtout un parfait indicateur pour Mercedes sur la, fiabilité et l’évolution de la voiture.

Le septuple champion du monde à l’image de Verstappen développe depuis de nombreuses années cet aspect technique dans la gestion de la voiture. D’ailleurs, le second s’est inspiré du premier pour faire passer un cap à son écurie.

Tout simplement car le pilote est le premier élément de récupération des données pour une écurie. Malgré les capteurs, la science technique d’Hamilton permet encore à Mercedes d’être dans le coup pour les places d’honneur. Bien entendu, l’écart est trop grand pour Mercedes avant de pouvoir rêver d’un nouveau titre.

Malgré tout, la sagesse du britannique permet de vivre quelques belles épopées sur les déplacements. Que ce soit entre lui et Alonso ou sur la jeune garde, il y a encore une science du pilotage certaine.

Russell, l’ascension tranquille chez Mercedes

Georges Russell possède deux professeurs de grande expérience au sein du paddock de Mercedes. Toto Wolff et Lewis Hamilton accompagnent depuis deux ans maintenant Georges Russell. Un choix anodin et précieux pour celui qui n’est pas encore numéro un mais apprécie cette compétition équitable.

Russell est comme Norris en pleine progression. Et ce, pour l’avenir de Mercedes, il en faudra encore pour se hisser à la hauteur d’un champion du Monde. Russell a démontré son coup de main pour placer Mercedes sur la deuxième place du podium.

Dans la tête de Mercedes, tout le monde le sait qu’Hamilton est sur la fin. Et si des rumeurs faisait état d’une arrivée de Charles Leclerc, ce n’est pas pour tout de suite. Ce dernier ayant clamé son amour pour la Scuderia Ferrari depuis toujours.

Mercedes a pour le moment un duo qui rempli les objectifs mais Russell a pris une place à part. En effet, il réalise une meilleure deuxième partie de saison et s’est livré à la bataille du podium à plusieurs reprises.

D’ailleurs, sa troisième place à Abu Dhabi l’atteste. Russell est bien un candidat à des podiums. Il devra pour cela admettre qu’il doit passer devant son maître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi