samedi 13 avril 2024

F1 : De nouveaux constructeurs en approche

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

La Formule 1 continue d’attirer l’attention des plus grands constructeurs. Dans les années à venir, ils sont nombreux à se porter candidats. Un petit tour d’horizon s’impose.

En 2022, sur les 10 écuries présentes, on peut compter 6 marques connues et reconnues qui profitent de la lumière de la Formule 1. Avec Mercedes, Ferrari, McLaren, Alpine, Aston Martin ou Alfa Romeo, elles ont fait de la F1 un objectif soit en étant impliquée totalement soit à travers le naming des écuries.

Et cela devrait encore se développer dans les années à venir. Ancien pilote Peugeot, Porsche, BMW ou encore Audi et McLaren, Yannick Dalmas n’est pas surpris de voir les possibilités de se développer en Formule 1 et les constructeurs étudier la possibilité d’une candidature, même comme motoriste.

Après la Formule E, la Formule 1 pour Porsche ?

« La Formule 1 a toujours attiré des constructeurs. Certains y sont venus, d’autres y sont partis. Le fait que les règles changent et que la Formule 1 est la catégorie reine, mondialement connue, il y a un regard intéressé avec un regain d’attention.

Les dernières années, il y a eu une domination Mercedes-Hamilton, mais il y a eu des coups d’éclat de petites équipes. Les constructeurs, le fait qu’il y ait cette stabilité dans les règlements et le plafonnement des budgets peuvent permettre de voir grandir cet intérêt pour la Formule 1.

Cependant, les grandes équipes, avec les circonstances de courses, peuvent être titillées. C’était spectaculaire en 2021. Il y a eu des surprises et des choses sympathiques. On n’a plus la domination d’une équipe

Bientôt Red Bull Porsche ?

En effet, le groupe Volkswagen y pense concrètement et se projette déjà en Formule 1. Après avoir brillé en rallye sur le WRC ou encore le rallye-raid, la marque allemande pourrait profiter de ses marques pour venir s’installer en Formule 1 rapidement. Avec le retrait de Honda, Red Bull se cherche un nouveau motoriste et tout indique que Porsche pourrait être ce dernier à l’aube de la saison 2026.

Mais le groupe Volkswagen ne souhaite pas s’arrêter à un simple moteur et profitant du développement d’Audi en Formule E, ces dernières années, il est une possibilité que la marque allemande vienne en Formule 1 en rachetant une équipe entière. Le nom de McLaren avait déjà fuité par le passé et cela pourrait se vérifier rapidement. L’idée étant pour le groupe Volkswagen de devenir un véritable rival pour Mercedes.

« Les constructeurs qui viennent en Formule 1, ce n’est pas pour un one-shot, explique Dalmas. C’est pour au minimum cinq ans. Il faut que ce soit réfléchi. C’est quitte ou double. Ou tout va bien avec une vraie marge de progression et des résultats mais, à un moment donné, il faut être au-devant du peloton.

Ce sont de gros projets pour les constructeurs. On va assister à quelque chose de superbe. J’ai hâte de le découvrir. Même Honda avec Red Bull, a gagné, grâce à Verstappen. Ils ont quand même réussi leur pari. »

Peugeot, Maserati, BMW scrutent la F1

Haas GP serait aussi une écurie qui pourrait changer de pavillon dans les prochains mois. L’écurie américaine serait dans le collimateur de l’historique marque italienne Maserati.

En annonçant son arrivée en Formule E en 2023, la Formule 1 semble être la prochaine étape et permettra aux nostalgiques de ressortir les images de Juan Manuel Fangio au volant de sa 250F. Autant dire une éternité.

Mais il faudra encore attendre avant que cela devienne une réalité. Et d’ici là, d’autres constructeurs (BMW, Peugeot, Hyundai, Chevrolet ?) pourraient profiter des budgets plafonnés et s’inviter dans les débats pour agrandir une grille qui souhaite passer à 12 équipes à l’avenir…

Le Guide F1 vous présente les nouvelles écuries qui pourraient arriver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi