mardi 18 juin 2024

FC Nantes : la fête avant la tempête

Nantes - Rennes (21h)

À lire

Quatre jours après l’ivresse de la victoire en Coupe de France, le FC Nantes affronte Rennes ce soir, en match en retard de la 35ème journée, en plein doute. Même si la volonté de fêter la Coupe prédomine encore.

Si le succès obtenu face à Nice a offert un immense moment de bonheur aux supporters nantais, il n’a en rien rassuré les Canaris sur l’avenir.

A Nantes, on s’est vite aperçu que la qualification pour la prochaine Ligue Europa, ne sera pas suffisante pour retenir les acteurs de cette belle saison.

Alors que Randal Kolo Muani a déjà signé à Francfort, plusieurs autres joueurs sont déjà annoncés sur le départ. Si Ludovic Blas et Alban Lafont ou Andreï Girotto sont très demandés, d’autres comme Fabio, Cyprien (prêté par Parme) ou Koulibaly sont en fin de contrat, tout comme Geubbels, Augustin et Pereira de Sa.

Antoine Kombouaré va rencontrer Waldemar Kita

Mais le cas le plus inquiétant reste Antoine Kombouaré. Après ses propos sur les relations difficiles du groupe avec le président Kita, l’entraîneur des Canaris est revenu sur son avenir en conférence de presse hier. « Ma décision n’est pas prise, il n’y a rien de définitif et ça ne date pas d’aujourd’hui. On prendra le temps avec le président de se rencontrer ».

Même s’il affirme n’avoir « jamais parler de partir »,  ses propos après la finale, ne laissent que peu de place au doute. Selon nos informations, le Kanak aurait reçu des appels du pied de plusieurs écuries de Ligue 1, dont une l’intéresse tout particulièrement (lire ici).

Et puis, il y a cette rumeur sur une vente du club de plus en plus pressante.« Waldemar Kita a bien un acheteur avec une proposition autour de 80 millions d’euros. Le président nantais est toujours en réflexion. La balle est désormais dans son camp », a confirmé L’Equipe du Soir lors de son édition du 10 mai.

Des proches de Kita en garde à vue…

Plutôt une bonne nouvelle pour tous les détracteurs (et ils sont nombreux) du président Kita. Sauf que cette offre, mystérieuse, ne viendrait pas du collectif nantais, celui qui est à la tête du club depuis 2013 ayant fait savoir qu’il ne souhait pas vendre à Mickaël Landreau et ses amis.

Le derby breton, arrive aussi 24 heures après une information judiciaire qui a ébranlé le FC Nantes. Hier soir, on apprenait que trois membres de la direction du club avaient passé plusieurs heures en garde à vue. Une information révélée par Presse-Ocean, qui évoque une enquête du procureur de la République de Nantes, sur des commissions versées à des intermédiaires dans le cadre de transferts.

Si les trois proches de Waldemar Kita ont été relâchés, Presse Océan explique que l’enquête « va se poursuivre ». Selon les résultats de l’enquête, les conséquences pourraient être dramatiques, avec notamment des sanctions de l’UEFA, s’il s’avérait que le président Kita était impliqué.

Malgré la fermeture de la tribune Loire (sanction pour l’utilisation de fumigènes lors de la demi-finale de la Coupe de France contre Monaco), la fête s’annonce grandiose quand même, avec le déplacement des abonnés en tribunes latérales. Pour l’instant, l’heure est encore à la fête, mais plus pour longtemps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi