mercredi 24 juillet 2024

Fernando Alonso : « Je suis motivé comme jamais ! »

À lire

Champion du monde en 2005 et 2006 avec… Renault, l’Espagnol Fernando Alonso est de retour en Formule 1 plus de deux ans après son dernier Grand Prix à Abou Dhabi le 25 novembre 2018 et une incartade en Endurance, Rallye et IndyCar.

Comment vous sentez-vous pour votre retour en F1 ?

Je me sens bien et dans la meilleure forme que je n’ai jamais été, tant physiquement que mentalement. Je me prépare pour ce retour depuis un bon bout de temps maintenant et j’ai une nouvelle motivation.

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué ?

Honnêtement, rien ne m’a manqué en particulier. Mais je suivais le sport et je me sentais intégré à cet environnement même si j’étais dans un autre paddock ou une autre série.

« Nous avons accompli tellement de choses ensemble »

Qu’est-ce qui vous passionne dans cette opportunité avec Alpine F1 Team ?

C’est une opportunité fantastique pour nous. Nous avons accompli tellement de choses ensemble dans le passé que nos vies seront à jamais liées, donc travailler à nouveau avec les gens d’Enstone et de Viry cela me motive vraiment, car j’ai tellement de respect et de confiance pour cette organisation.

La voiture de cette année est en grande partie une évolution de la voiture 2020. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?

Eh bien, je ne me demande pas si c’est bon ou mauvais pour le moment. Ce sont les règles cette année et je le savais quand j’ai décidé de rejoindre le projet. D’une certaine manière, un concept et un ensemble de règles complètement nouveaux auraient déjà pu être accueillis en 2021. Mais, en même temps, ce sera bien de prendre cette année comme un élément constitutif en termes de retour au sport et de travail vers le futur de l’intérieur de l’équipe.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

Je veux m’améliorer encore plus en tant que pilote. J’ai tiré beaucoup des leçons des deux dernières années loin du sport, et je veux les consolider et les appliquer en F1. Par exemple, différentes philosophies de la course, des techniques de conduite et des approches de l’éthique de travail. En termes de résultats, c’est tellement difficile à prévoir. L’année dernière, le peloton de milieu de terrain fut très serré, donc cette année tout peut arriver.

« Je suis devenu un pilote plus complet »

Faudra-t-il quelques courses pour atteindre la vitesse maximale avec la voiture ou prévoyezvous que ce soit immédiat ?

Je pense normalement qu’il faut à chaque pilote sur la grille trois ou quatre courses pour tout optimiser sur une nouvelle voiture, peut-être un peu plus si vous changez d’équipe ou si vous êtes nouveau en F1. Pour être à 100%, cela peut prendre au moins les deux premières courses, mais c’est la même chose pour tout le monde. J’ai également eu un petit revers avec un accident de vélo il y a quelques semaines, mais heureusement la préparation et ma forme physique n’a pas eu d’impact et je suis prêt à partir.

Vous avez passé deux ans loin de la F1, y a-til une chose de votre passage dans d’autres séries de course que vous appliquerez à la Formule 1?

Absolument. Je suis devenu un pilote plus complet. Vous apprenez constamment lorsque vous vous poussez vers de nouvelles limites et lorsque vous êtes hors de votre zone de confort. Je suis sans aucun doute un pilote plus compétent qu’il y a deux ans.

Comment allez-vous gérer le calendrier de courses ; 23 en 2021 ?

Ce sera exigeant. Mais je vais essayer de m’adapter pour être le plus efficace possible afin de maintenir un niveau élevé.

Fernando Alonso très content de courir

Que pensez-vous que le nouveau directeur des courses Davide Brivio peut apporter à l’équipe ?

Très ravi de son arrivée. Il a beaucoup d’expérience en Moto GP et je suis sûr qu’il trouvera des surprises en F1, certaines bonnes et d’autres avec lesquelles il pense que nous pouvons faire mieux, donc ce sera intéressant.

Vous avez couru avec Esteban Ocon en 2018, avez-vous hâte de l’avoir comme coéquipier ?

Oui. Je connais Esteban depuis un bon bout de temps et nous avons maintenant l’opportunité de courir ensemble pour Alpine F1 Team, ce qui est fantastique. Il a connu une bonne saison l’année dernière, en particulier pendant la seconde moitié de l’année, il y a donc un grand potentiel pour apprendre des choses de lui et pour aider l’équipe jusqu’en 2022.

La Formule 1 est remplie de jeunes talents émergents, dont Esteban, à quel point avez-vous hâte de courir contre la dernière génération de pilotes ?

Je suis prêt à relever le défi. Je n’ai jamais couru contre quiconque pensant à son âge ou se demandant combien de courses ils ont fait en F1, je respecte tout le monde. Et, pour être honnête, les mêmes pilotes qui jouaient au sommet en 2018 sont toujours là maintenant, donc je connais bien nos adversaires.

Qu’est-ce qui serait considéré comme une année réussie pour vous ?

Livrer et exécuter les courses au plus près de la perfection. C’est ce que nous devons faire les jours de course et c’est ce à quoi je suis préparé. Les résultats en F1 dépendent de nombreux facteurs de performance, mais nous devons offrir le meilleur que nous pouvons à chaque occasion.

Fernando Alonso enthousiaste sur les nouvelles règles

Vous êtes actuellement troisième au nombre des Grands Prix disputés, que ressentez-vous d’être l’un des pilotes les plus expérimentés de la grille ?

Je me sens bien ! J’ai hâte d’ajouter plus de courses au total cette année.

Etes-vous enthousiasmé par les nouvelles modifications apportées aux règles ?

Je pense que 99% des gens ont hâte de voir cela et je fais partie de ceux-là. J’espère vraiment que les nouvelles voitures et règles rendront le sport meilleur et plus imprévisible.

Vous concentrez-vous davantage sur l’année prochaine compte tenu de ces nouveaux changements de règles ?

Pour dire les choses simplement, non. Dès qu’il y a de la compétition, un week-end de course, un tour de qualification, un départ de course et un championnat pour lequel se battre, vous vous concentrez sur ce moment.

Retrouvez ‘entretien de Fernando Alonso dans le Guide F1 du journal Le Sport. En vente aussi chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi