mardi 4 octobre 2022

Florent Campeggia (Rouen) : « Jouer le plus de matches possibles »

À lire

Après avoir joué deux saisons à Bourg en Bresse, le demi de mêlée retourne en Normandie où il avait évolué de 2018 à 2020, pour des raisons personnelles et sportives. Ambitieux et humble, Florent Campeggia essaiera d’apporter ses qualités pour maintenir une saison supplémentaire Rouen Rugby.

Pourquoi revenir à Rouen ?

Pour commencer, ma copine est Rouennaise. Je l’ai rencontrée lors de mon premier passage à Rouen Rugby. J’ai aussi gardé contact avec des amis qui jouent encore ici. Le projet avec un nouveau staff et l’opportunité de rester en Pro D2 dans un club agréable m’ont motivé à revenir en Normandie.

Par rapport au staff, aux infrastructures, à l’ambiance, est-ce différent de votre premier passage ?

Premièrement, le staff a entièrement changé, sauf l’entraîneur de la mêlée (Grégory Bouly, Ndlr), donc je découvre de nouveaux coachs. Le terrain du stade Robert Diochon est de meilleure qualité, avec une pelouse hybride donc idéale pour jouer au rugby. Et par rapport à mon premier passage, l’ambiance est très jeune. Je me sens vraiment bien.

Florent Campeggia retrouve un club familial

Après vos deux premières années à Rouen, avez-vous gardé un œil sur les résultats du club ?

Durant ma première année à Bourg en Bresse, on était en Nationale, et je suivais les matches de Rouen, en Pro D2. Mais la saison suivante, on est montés, donc à ce moment-là, je ne pouvais plus supporter les Rouennais, mais je regardais leurs résultats.

Avez-vous parlé du système de jeu avec Nicolas Godignon ?

On a commencé à l’évoquer. J’aime son projet de jeu, assez ouvert où cela demande beaucoup de rigueur, puis l’appel au jeu est organisé.

N’avez-vous pas peur de la concurrence avec Michael Baska ou Joris Lezat ?

A partir du moment où on craint la concurrence, il faut arrêter le rugby. Elle nous permet de grandir et de progresser. Grâce à cela, le niveau de jeu va augmenter, même si le staff est présent pour gérer les rotations.

Quelles sont vos attentes pour cette saison ?

J’ai envie de jouer un maximum de matches, en étant bon sur le terrain. Pour le collectif, j’espère vivre une saison moins perturbée.

Propos recueillis par Kevin Thube

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi