mardi 18 juin 2024

Freddy Hufnagel : « Tous les clubs ont des cycles »

À lire

Vainqueur de la Coupe Korac en 1984 avec l’Elan Béarnais, Freddy Hufnagel a été l’un des joueurs les plus emblématiques du club. Il nous apporte son regard sur son club de cœur aujourd’hui en Pro B. Entretien pour France Basket et Le Quotidien Du Sport.

Que devenez-vous ?

Je suis fonctionnaire d’Etat au sein du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Je ne m’occupe pas seulement du basket, j’interviens sur tous les sports. Je vérifie la réglementation, les homologations des équipements sportifs. On gère aussi les colonies de vacances, nos missions ne se limitent pas au sport.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du basket dans votre mag

« Tous les clubs ont des cycles »

Avez-vous envie de redevenir entraîneur ou de vous occuper d’un club ?

J’ai été entraîneur, j’ai eu des camps de basket, mais tout cela c’est fini pour moi, je suis trop vieux maintenant (63 ans, Ndlr) pour m’engager à 100% auprès d’une équipe, dans un club. Ça demande beaucoup trop d’investissement. Le mot travailler me fatigue (rires). Je n’ai plus l’énergie suffisante. Si un jour j’ai envie de le faire, je me remettrai sur le marché.

Avec tous les changements qui ont eu lieu à l’Elan ces dernières années, auriez-vous aimé que l’on fasse appel à vous afin que vous apportiez votre connaissance du club ?

Non. Je suis loin de tout ça maintenant. Quand tu y vas, il faut être passionné, avoir l’énergie, l’étiquette de l’ancien n’est pas suffisante. Il ne suffit pas d’être un ancien joueur du club pour intégrer la direction du club. Cela fait trop longtemps que je suis loin de ce milieu pour postuler à quoi que ce soit.

Continuez-vous de suivre l’Elan Béarnais ?

Bien sûr, je suis toujours le basket. Tous les clubs ont des cycles, il est en Pro B avec l’objectif de retrouver l’élite. Il a une bonne direction pour sortir de cette mauvaise passe. Les anciens ont toujours été bien considérés. Je ne vais pas très souvent voir les matches car j’habite désormais dans le Pays basque, mais je suis toujours le club de près.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité de l’Elan Béarnais dans nos colonnes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi