vendredi 14 juin 2024

Gabin Villière embrasse une carrière à la Vincent Clerc

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le parallèle entre Vincent Clerc et Gabin Villière est frappant. Au point que l’ancien ailier du XV de France (67 sélections, 34 essais) affirme « se reconnaître dans certaines des attitudes » du toulonnais.

VINCENT CLERC

PHYSIQUE : 6/10

Vincent Clerc n’a jamais été un monstre physique. Du haut de son mètre 78 pour 90 kg, il n’a pas non plus été épargné par les blessures qui ont gâché sa fin de carrière. Dont une grave en 2013 (genou).

VITESSE : 9/10

Même s’il a souvent rendu des kilos à la plupart de ses adversaires, Vincent Clerc a gommé cette faiblesse relative par des jambes de feu. Elles lui ont souvent permis de se tirer d’affaire de nombreux pièges et de marquer une multitude d’essais.

POLYVALENCE : 5/10

Le natif d’Echirolles est un pur produit de la formation grenobloise. Il a d’abord été centre dans les catégories de jeunes. L’Isérois est ensuite passé à l’aile dès sa première année juniors. Ce statut d’ailier finisseur exclusif lui a parfois fait manquer de grands rendez-vous comme la Coupe du Monde en 2003.

JEU AU PIED : 8/10

S’il a été cette incroyable machine à marquer, il a aussi souvent su très bien utiliser son jeu au pied pour mettre à profit sa vélocité et passer le dernier défenseur à la course.

DÉFENSE : 6/10

C’est assurément un secteur où Vincent Clerc aurait pu progresser. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’a pas joué davantage au centre.

PALMARÈS : 9/10

Pendant sa carrière et une quinzaine d’années au plus haut niveau, Vincent Clerc s’est construit un des plus beaux palmarès, que ce soit en club ou en équipe nationale. Citons trois titres de champion de France (2008, 2011, 2012), trois Coupes d’Europe (2003, 2005, 2010), trois victoires dans le Tournoi des Six Nations (2004, 2007, 2010), une finale de Coupe du monde (2011)…

TOTAL : 43/60

GABIN VILLIÈRE

PHYSIQUE : 6/10

Cet ailier mesure 1m80 pour 93 kg. Joueur

particulièrement engagé, il a déjà connu la blessure. Il avait manqué la fin du Tournoi des Six Nations en 2021, car blessé à la main. Il s’est blessé au visage contre l’Irlande (30-24) et a dû manquer le match contre l’Ecosse (36-17) lors de l’édition 2022.

VITESSE : 9/10

En marquant un triplé contre l’Italie (37-10), le natif de Vire a fait une nouvelle fois étalage de ses qualités de vitesse phénoménales. Avec une telle tonicité, pas étonnant qu’il soit un tel finisseur.

POLYVALENCE : 8/10

Gabin Villière a occupé plusieurs postes. A Rouen, il a évolué comme demi de mêlée. Ensuite, il a basculé au centre où il était également très fort avant de s’ancrer à l’aile pour finir les actions.

JEU AU PIED : 5/10

Si son jeu au pied n’est pas mauvais, ce n’est pas sa qualité première. Il pourrait encore l’améliorer. Par contre, il tire à merveille profit de celui précis de ses partenaires lui permettant de se faufiler dans les espaces.

DÉFENSE : 9/10

Il est très actif en défense ce qui le rend très spécial pour un ailier. Il se démarque par son incessante activité dans les rucks. Outre ses tentatives de grattage, il aime aller au combat aussi bien en attaque qu’en défense.

PALMARÈS : 4/10

Force est de constater que ce joueur n’a pas encore le palmarès à la hauteur de son talent. Mais retenons quand même sa nomination pour le Tournoi de Hong Kong en 2019 comme meilleur joueur de l’épreuve à VII. Champion de France de Fédérale 1la même année, il est finaliste du Challenge Européen en 2020.

TOTAL : 41/60

VERDICT

Dans ce duel de finisseurs, Vincent Clerc a encore l’avantage en raison de son palmarès impressionnant. Mais Gabin Villière marche sur ses traces et est en train de construire sa légende.

Votre nouveau mag de rugby, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi