mardi 4 octobre 2022

Karim Qadiri (Grenoble) : « Grenoble ne peut pas être 12ème de Pro D2 »

À lire

Démarrant sa troisième saison avec Grenoble, Karim Qadiri, auteur de 12 essais la saison passée, est déterminé à remettre le club isérois sur de bons rails.

Quel bilan tirez-vous de votre saison personnelle ?

Une saison mitigée ! En voyant bien le classement final, mon bilan personnel n’est pas totalement positif. Les résultats n’ont pas été, pour nous, très bons. J’espère qu’on sera meilleurs la saison à venir.

Vous avez marqué 12 essais. Avezvous été approché par des clubs de Top 14 ?

Quelques clubs se sont approchés de moi en début de saison. Mais, en resignant à Grenoble, vers novembre-décembre, je suis passé à autre chose rapidement. De toute façon, je ne me prends pas la tête sur ce sujet.

Ange Capuozzo est parti à Toulouse et Adrien Séguret à Castres, pourquoi n’êtes-vous pas parti malgré votre belle saison ?

Ils ont eu leur opportunité, car leur saison était constante et ils ont accompli de bons matches. Je prends ce signal comme un rappel, me disant d’aller travailler plus, pour les rejoindre en Top 14, le plut tôt possible.

Quel a été votre parcours ?

Je suis natif de Massy. A 20 ans, j’ai rejoint le Stade Français, en y jouant pendant deux saisons. La première année, je suis rentré chez les espoirs et la deuxième au centre de formation. Malheureusement, l’histoire s’est mal terminée, en ne validant pas les caractéristiques pour jouer en pro. Je me suis relancé en Fédérale 1, pendant deux ans, à Beaune. Ensuite, Grenoble où j’entame ma troisième saison, m’a donné sa confiance en 2020. Depuis, l’aventure se passe bien.

Karim Qadiri ambitieux avec le FCG

En partant en Fédérale 1 avec Beaune, cela vous a permis de repartir du bon pied.

Quand on a 20 ans, le meilleur moyen de progresser est de jouer. C’est compliqué d’être dans un club pro en effectuant un match de temps en temps, car la confiance ne peut pas être engrangée et le rythme du rugby pro est difficile à prendre. Jouer tous les week-ends à Beaune, en étant constant, m’a fait progresser. Cette chance m’a permis de rebondir ici, à Grenoble. Et j’espère continuer à m’améliorer.

Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

Mes objectifs personnels sont de continuer sur ma lancée de la saison dernière. Au niveau collectif, c’est d’aller le plus loin possible, gagner un maximum de matches pour ne pas reproduire la même saison. Grenoble ne peut pas se permettre d’être 12ème de Pro D2. Avec ces moyens-là, ce n’est pas possible. Des changements se sont produits, donc l’enchainement de performances prend du temps. Pour cette année, je ne suis pas inquiet.

Avec le groupe, on a réalisé une bonne préparation. Notre début de saison doit démarrer de la meilleure manière possible, et ne pas provoquer, comme la saison dernière, cette défaite contre Oyonnax, qui ne nous a pas mis en confiance pour le reste du championnat. Propos recueillis par Kevin Thube

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi